Bilinguisme

Les Free school sont à la mode

La participation accrue de la société civile dans des projets éducatifs au Royaume-Uni s'est concrétisée depuis quelques années par l‘ouverture des Free School. Sur 120 qui feront leur 1ère rentrée en septembre 2013, 34 sont situées à Londres.

Une de ces écoles pourrait s'ouvrir prochainement à Westminster. De parents concernés, épaulés par des acteurs du milieu éducatif (professeurs et responsables d'établissements) ont travaillé à ce projet depuis des mois.

Définition du besoin, des objectifs, recherche des moyens et des agents pour mener à bien le projet, sont donc autant d'étapes menées loin de la tutelle de l'Etat. Ce nouveau modèle d'écoles connait un grand succès. Il permet ici encore concrètement de répondre sur le terrain aux besoins aigus en termes d'éducation (le quartier ne possède pas de bon établissement scolaire public pour garçons) cela en réduisant la lourdeur des pouvoirs publics dans les différentes phases d'élaboration du projet.

A Westminster, le besoin urgent d'école secondaire gratuite pour garçons a été considéré en premier lieu. L'initiative est venue de parents motivés refusant de partir du centre de Londres faute de perspective de scolarité gratuite de bonne qualité pour leurs garçons après le primaire. Aujourd'hui en effet, seuls deux très bons établissements secondaires pour filles existent dans ce borough.

Début 2013, le Ministère de l'Education doit examiner le dossier qui a le soutien d'écoles établies à Marylebone, notamment de The St. Marylbone school. Un dossier sera transmis aux pouvoirs publics début 2013. Le site pour l'école est déjà identifié et Westminster Council appuie cette initiative.

Parents, ce projet a besoin de vous !

Hugh Fraser, un parent concerné, est l'un des responsables du projet. Pour le mener à son terme, il a dernièrement fait appel au soutien de la communauté vivant dans le quartier de Westminster. Si vous vivez à Londres et que vous avez des garçons aujourd'hui scolarisés en year 4 ou year 6 (CM1, CM2), rendez-vous sur http://www.maryleboneschool.com pour signer la pétition. Elle accompagnera devant le ministère public tout le travail mené jusque-là. N'oubliez pas d'en parler également à vos amis concernés !

Dans ce projet à Westminster, les responsables entendent offrir un enseignement académique de qualité avec un appui fort sur les matières principales : anglais, maths, histoire-géographie, sciences. D'autres matières comme le latin et la philosophie seront également dispensées pour développer les idées claires et une bonne syntaxe… En sus de ces enseignements « traditionnels », les nouvelles technologies et leurs enseignements seront au premier rang des préoccupations des responsables.

Echantillon de Free School prévues pour 2013 dans le centre de Londres

En juillet dernier, le ministère de l'Education a publié la liste des 120 Free School qui allaient ouvrir leurs classes en 2013. 34 d'entre elles sont situées à Londres, dont certaines, situées au centre, sont remarquables. On citera notamment :

  • Abacus Belsize Primary School : première école primaire publique à Camden offrant l'enseignement du mandarin. Programme basé sur le programme national, (anglais et mathématiques) personnalisé suivant les besoins individuels de chaque enfant. Outre les langues étrangères, enseignement également de matières artistiques telles que la danse et l'art. Their motto : “I hear and I forget, I see and I remember, I do and I understand…”
  • The St Marylebone Bridge school (Marylebone) : école secondaire qui répond à des besoins spéciaux en matière d'éducation dits « special needs ». et qui ouvrira en septembre 2013. Adossée à la très réputée St Marylebone CE School, elle accueillera des enseignements spécifiquement tournés sur le language, l'expression et la communication.
  • Belsize Park Primary School (Belsize Park) qui dispense un enseignement en mandarin soutenu...
  • South London Jewish Primary School (Southfields/Wandsworth) : ouverte à tous les enfants quelle que soit leur religion souhaitant partager un haut niveau d'enseignement.
  • Thomson House School (Barnes/Mortlake) : Cette école est soutenue par Matteo Rossetti, directeur de l'excellente école primaire Harrodian School. De fait, cette nouvelle structure partagera les équipements de l'école existante avec accès à certains aspects de son programme et de ses facilités.
  • West London Free School Primary (Hammersmith) : l'école secondaire offre une formation artistique importante associée aux enseignements d'une école classique. Une section primaire ouvrira en 2013.

Ces alternatives aux écoles publiques enrichies de la forte motivation des parents et acteurs locaux de l'éducation deviennent de plus en plus intéressantes…

Sources

Entretien

  • Entretien avec Mme Mireille Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill

    Nous avons rencontré Mme Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill pour faire le point sur les nouveautés de cette deuxième année et les perspectives pour la prochaine rentrée scolaire.


    Pouvez-vous nous faire un point sur la situation actuelle de votre établissement ?

    Nous avons accueilli, cette année, 731 élèves soit une augmentation de 60% par rapport à l’année dernière. Nous avons aussi augmenté notre personnel en conséquence.

    Pour le lycée, nous comptons aujourd’hui 5 classes de seconde et 5 classes de première. Nous ouvrirons l’année prochaine 5 classes de terminales dans les filières L, S et ES, ce qui permet à chacun de trouver sa voie.


    Votre établissement se caractérise par son enseignement bilingue, proposez vous un bac à option internationale?

    Oui, en effet, nous proposons dès cette année à tous nos élèves de préparer l’Option Internationale du Baccalauréat francais (OIB).

    Les lycéens passeront toutes les épreuves correspondant à leur série, mais les épreuves de langue anglaise et d'histoire-géographie sont remplacées par deux épreuves en anglais à l’écrit et à l’oral, en littérature anglaise et histoire-géographie.

    Cette option est ouverte à ceux qui ont acquis un niveau élevé d’Anglais à l’écrit et à l’oral. Le bac option OIB est un plus et ouvre largement les portes des universités étrangères.


    Avez-vous d’autres projets pour l’avenir, j’ai entendu parlé de l’offre de l’International Baccalaureate?

    En effet, nous sommes actuellement en phase de préparation pour devenir “école candidate“ pour l'International Baccalaureate Organisation (IBO) Diploma Programme, enseigné en Anglais et qui s’adresserait à des élèves non-francophones.

    Cette demande ne garantit pas l'acceptation de notre candidature. L’IB Diploma Programme s’inscrirait particulièrement bien dans la culture de notre établissement ouvert sur le monde, la différenciation, le développement de la confiance en soi et de l’épanouissement de l’élève.


    Vous avez placé la technologie au coeur de la pédagogie par l’utilisation des tablettes numériques. Cette innovation a été accueillie au début avec beaucoup de méfiance, qu’en est-il aujourd’hui?

    C’est au contraire la pédagogie qui est au coeur de nos pratiques. Nous sommes sûrs que les outils technologiques peuvent être très utiles au service de la pédagogie.

    Nous cherchons en permanence à nous adapter au monde dans lequel vivront nos élèves demain, après le lycée. Et la technologie, qui a révolutionné nos vies en quelques années, est au coeur de cette réflexion.

    Comme vous le voyez, nous souhaitons offrir à nos élèves une diversité de méthodes pour leur permettre de s’épanouir pleinement.

    Nous sommes conscients que toute nouveauté suscite des interrogations, c’est pourquoi nous sommes particulièrement attentifs aux questions des parents.

    Nous avons ainsi mis en place à l’attention des parents une formation afin qu’ils se familiarisent avec les outils, les applications autorisées et utilisées et qu’ils soient au courant de la sécurité mise en place dans notre dispositif.

    Pour répondre à toutes leurs questions nous proposons des séances avec notre service informatique le mercredi matin.


    Quels sont les projets que vous avez mis en place cette année?

    Cette année, nous avons pu proposer « un programme d’études hors les murs » permettant à 44 élèves de 1ère de partir à l’étranger, au Laos ou au Népal, tout en se rendant utile, pour travailler avec les associations caritatives locales et vivre en immersion avec les habitants du pays. Pour nos élèves de 4ème, nous avons organisé des voyages d’étude linguistique au Guatemala, à Shanghai et à Pékin.

    L’autonomie et l’ouverture d’esprit que cela développe chez nos élèves nous tient à coeur.


    Quels sont vos prochains rendez-vous?

    Nous vous invitons à nos prochaines portes ouvertes organisées pour le secondaire le vendredi 19 mai prochain.

    Une première commission d’affectation des places s’est certes tenue le 2 février dernier mais il est toujours possible de faire une demande d’inscription pour votre enfant au sein de notre établissement, il nous reste des places dans certaines classes.

     

    Entretien réalisé par Sophie Guiroy, Londres, Mai 2017

     

    Pour aller plus loin:

    http://www.lyceeinternational.london/

     

     

Education

 

Additional Information

En bref