Librairie : 15 ans et plus

 

 un petit livre oublié sur un banc150px

15+

Un petit livre oublié sur un banc, Jim et Mig, Bamboo éditions, mars 2014, 53p.

Les auteurs imaginent ce qu'il arrive à ces livres laissés quelque part, sur un banc ou ailleurs, livrés à l'inconnu qui voudra entrer dans leur monde. Ecrits voyageurs, ils portent avec eux les ajouts anonymes de lecteurs messagers. Qu'arrive-t-il si l'on cherche à les retrouver ? Camélia s'assoit sur un banc par une agréable journée. Elle feuillette ce livre intrigant posé là, qui l'attend, et elle l'emporte. D'abord ennuyée par la platitude apparente du récit, elle se laisse prendre par les notes laissées ici et là par un lecteur mystérieux...

 

 

 

comment tomber sans tomber   

15+


Comment tomber amoureux...sans tomber, Susie Morgenstern, école des loisirs, 304 p.

Et voici le tout dernier roman de la grande et pétillante Susie Morgenstern, celle qui nous fait rire et pleurer depuis 30 ans avec « La Sixième » « Lettres d'amour de 0 à 10 » « La première fois que j'ai eu 16 ans » et encore tellement d'autres histoires pour les plus petits jusqu'aux grands adolescents !
Un très beau livre qui décline l'amour à tous les âges : à 17 ans, Annabelle voudrait passer son bac brillamment, à 50 ans Lulu n'est heureuse que plongée dans ses recherches universitaires et à 70 ans Marguerite ne vit que pour obtenir 2 étoiles pour son restaurant. La fille, la mère et la grand-mère trois femmes ambitieuses et passionnées vont tomber de très haut quand va débarquer dans leur quartier la famille de l'ambassadeur des Etats-Unis (fils, père et grand-père...)

 

 

 

Dieu me déteste 

 


Dieu me déteste, Hollis Seamon, Editions Anne Carrière, mars 2014 , 276p.

Dieu me déteste est l'histoire de Richard Casey, un adolescent de dix-sept ans qui plutôt que d'appeler sa maladie « cancer » lui donne le nom de DMD (Dieu me déteste). Car il n'y a pas d'autre raison qui puisse expliquer le fait qu'un garçon de son âge doive séjourner en soins palliatifs. Certes, ce roman traite d'un sujet difficile dans un cadre peu réjouissant. Pourtant, l'auteure qui parle en connaissance de cause n'a pas cherché à en faire un récit larmoyant. Au contraire, Richard, accompagnée de la jolie Sylvie, va chercher à vivre et à s'amuser comme un ado « normal ». Même si les adultes, très présents, voire un peu étouffants ne l'entendent pas de cette oreille – pas tous du moins. Un roman touchant et mine de rien... une ode à la vie !

 

   

 

 Les fausses bonnes questions

 


Les fausses bonnes questions, Lemony Snicket, Nathan, janvier 2014, 249 p.

Avec Les Fausses bonnes questions l'auteur de la célèbre série des Orphelins Baudelaire nous embarque dans une nouvelle aventure farfelue. Le personnage principal, Snicket, jeune garçon de 13 ans est engagé comme apprenti détective pour enquêter sur la mystérieuse disparition d'une statuette pas vraiment volée mais dont on connaît le nom du pas vraiment voleur. Un récit aussi déroutant qu'intriguant, idéal pour les jeunes lecteurs amateurs de suspense et d'aventures.

   

 

 

Burlesque Girrrl150px

Bande dessinée

 

15+

Burlesque Girrrl, François Amoretti – Anakama – 2012, 56p.

Un cocktail explosif de rock, de spectacles d'effeuillage et de voitures. En deux tomes, François Amoretti retrace les aventures d'une pin-up tatouée, Violette, qui alterne entre séances de photos pour une marque de sous-vêtements et concerts avec son groupe de rockabilly.

   

 

 

 


Time Riders, Alex Scarrow, éditions Nathan, janvier 2012, 428 p.

Liam aurait dû mourir en mer en 1912, Maddy aurait dû mourir en avion en 2010, Sal dans un incendie en 2026, mais les trois adolescents sont sauvés au dernier moment par un homme mystérieux appartenant à une société secrète. Aucun des trois ne peut revenir à son ancienne vie : désormais ils sont au service d’une étrange agence dont personne ne connait l’existence. Une lourde mission leur revient : celle de protéger la ligne du temps afin qu’il n’y ait pas d’altération. Cette nouvelle saga est pleine d’action, trois tomes sont déjà parus et chacun  représentent une période historique. Personnage attachant, intrigue bien menée, fond historique, la série Time Riders avec ces neuf tomes va ravir les plus jeunes comme les plus grands.

 

Recommandé par

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


L’apprenti épouvanteur, Joseph Delaney, éditions Bayard jeunesse, mars 2005, 275p.

Tom est le septième fils d’un septième fils, rien qui peut nous paraitre exceptionnel pourtant dans le Comté, cette filiation a donné à Tom des pouvoirs : il perçoit les ombres et les êtres maléfiques. A 13 ans, il doit quitter sa ferme pour devenir l’apprenti de l’épouvanteur, chasseur de démons et sorcières avec le maître Gregory. Commence alors pour Tom une nouvelle vie, solitaire et difficile où il doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire... Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l'horreur commence... L’apprenti épouvanteur est le premier tome d’une série qui ravira les amateurs de fantômes, sorcières et autres monstres apeurant.

 

Recommandé par

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 



 


Blake et Mortimer – Tome 21, Le Serment des 5 Lords, SENTE/JULLIARD, Editions Blake et Mortimer, novembre 2012, 64p.

Ce nouvel opus des aventures de Blake et Mortimer nous entraine en 1954, à Oxford où l'Ashmolean Museum est le théâtre de vols inexpliqués et auxquels l'étrange disparition de plusieurs Lords semble liée… Une BD à mettre entre les mains de tous les amateurs d'enquête qui se régaleront de cette intrigue dans la plus pure tradition des romans policiers britanniques.


Le dico des filles 2013, Dominique Alice Rouyer, Editions Fleurus, septembre 2012, 512p.

Le Dico se fait glam cette année ! Les 200 mots des filles, expliqués et commentés avec humour et respect. Dès les premières pages du Dico, rendez-vous avec toutes les tendances mode de l'année 2013, et toujours plus de surprises ! Un livre spécialement destiné aux adolescentes pour répondre à toutes les questions qu'elles se posent sur la vie.


Graines de Voyageurs : Londres, Collectif, Editions Graine2, février 2012, 112 p.

Un guide de plus sur Londres, oui, mais celui-ci s’adresse aux graines de voyageurs comme le suggère le titre de la collection et vous propose des parcours, un jeu de pistes et une sélection de visites “incontournables”. Idéal pour le voyage mais aussi pour découvrir la ville où l’on habite sous un oeil nouveau ! Egalement disponibles dans la collection : New-York, Rome, Marrakech…

Recommandé par

 


La Grande Odalisque, Bastien Vivès, Jérôme Mulot et Florent Ruppert, Editions Dupuis, Collection Aire libre, septembre 2012, 124p.

Un travail à 6 mains original pour cette BD qui se veut – entre autres – un clin d'œil aux “Cat's eyes”, ces trois héroïnes d'animation japonaise qui n'avaient pas froid aux yeux... Ici, Alez et Carole se sont spécialisées dans le commerce d'œuvres d'art volées (par leurs soins), et c'est une affaire qui roule. Enfin non, justement, il leur faudrait un chauffeur. C'est là que le trio se complète avec l'arrivée de Sam et de sa puissante moto ; et c'est parti pour une cascade improbable sur la pyramide du Louvre !
 

   

Enquête au collège, Intégrale vol.1, de Jean-Philippe Arrou-Vignod, Editions Gallimard Jeunesse, 384p.

Les trois premiers romans de la série "Enquête au collège" sont enfin regroupés dans ce volume ! L’occasion de retrouver les fameux détectives en herbe : Rémi, Mathilde et P.P. Cul-Vert. Investigations et rigolade au programme!

   

Le meilleur des jours, Yassaman Montazam, Editions Sabine Wespieser, aout 2012, 144p.

« Karl Marx et mon père avaient un point commun : ils ne travaillèrent jamais pour gagner leur vie. "Les vrais révolutionnaires ne travaillent pas", affirmait mon père. Cet état de fait lui paraissait logique : on ne pouvait oeuvrer à l'abolition du salariat et être salarié - c'était incompatible. » Y. M. Après la mort de son père, Yassaman Montazami se réfugie dans l'écriture pour tenter de garder vive la mémoire de ce personnage hors norme. La drôlerie et la cocasserie des souvenirs atténuent peu à peu l'immense chagrin causé par sa perte. Né avant terme, condamné puis miraculé, l'enfant adulé par sa mère, qui jamais ne lui refusa rien, fut nommé Behrouz - en persan : « le meilleur des jours » -, un prénom prédestiné pour un futur idéaliste épris de justice et un pitre incapable de prendre la vie au sérieux. Envoyé en France pour y poursuivre des études qu'il n'achèvera jamais, il participe à sa manière aux événements révolutionnaires de 1979, au cours desquels l'Iran bascule de la monarchie à la République islamique, en faisant de son appartement parisien un refuge pour les Iraniens en exil. Leurs chassés-croisés entre Paris et Téhéran donnent à l'auteur l'occasion de brosser une multitude de personnages improbables et issus des milieux les plus divers : une épouse de colonel en fuite, fanatique d'Autant en emporte le vent, un poète libertin, mystique et interdit de publication, un révolutionnaire maoïste enfermé à la prison d'Evin, et même un ancien chef d'entreprise devenu opiomane. Évocation d'un monde aujourd'hui disparu, ce premier roman frappe par sa maîtrise et par l'acuité de son trait.


Le Prince des Nuages : Le matin des trois soleils, Christophe Galfard, Pocket Jeunesse, Octobre 2012, 324 p.

Christophe Galfard se décide enfin à donner une suite aux aventures de Tristam, Tom et Myrtille, pour notre plus grand plaisir. Le trio se voit séparé, Tristam et Myrtille devant s’adapter à la vie à la surface de la terre et découvrir les richesses d’une nature qui leur est encore inconnue tandis que Tom est emprisonné dans un nuage géant et doit user de toute sa ruse et ses connaissances pour s’échapper et empêcher le Seigneur des Nuages du Centre d’utiliser la puissance du ciel pour ses œuvres malfaisantes. Comme dans le premier tome de ces romans pas comme les autres, l’auteur mêle aventure avec apprentissage sous forme de photos et d’encadrés scientifiques que l’on retrouve mêlés au récit de cette suite réussie. Pour les lecteurs à partir de 10 ans.

Recommandé par