Entretien avec Didier Devilard, proviseur du Lycée français Charles de Gaulle de Londres : point sur l’établissement dans le contexte sanitaire actuel et post Brexit

Entretien avec Didier Devilard, proviseur du Lycée français Charles de Gaulle de Londres : point sur l’établissement dans le contexte sanitaire actuel et post Brexit

Établissement français le plus ancien de Londres, en gestion directe (EGD) avec l’AEFE, le Lycée français Charles de Gaulle de Londres accueille près de 3.600 élèves, de 41 nationalités différentes, de 3 à 18 ans, de la maternelle au Bac et A-levels, sur cinq sites : deux sites à South Kensington dont le Lycée et l’école primaire, l’école primaire André Malraux, l’école primaire Marie d’Orliac et l’école primaire de Wix.

Le souhait du Lycée est de proposer un maximum de possibilités pour les élèves : la section britannique, les sections internationales, bilingues, plurilingues et française et, dans le cadre du nouveau bac français, un large choix d’options et de langues.

« Cet éventail étendu a pour but d’offrir des programmes « à la carte » qui nourrissent la motivation et l’énergie de nos élèves. En plus de l’excellence académique, les familles et les élèves apprécient les activités et événements proposés en dehors du curriculum obligatoire : nous proposons plus de 27 clubs et activités, des voyages à l’étranger, des sorties, des visites d’intervenants extérieurs…que nous espérons revenus à la normale très prochainement. Il existe aussi un engagement fort de nos équipes pédagogiques très attachées à la structure et les familles ont conscience de l’investissement des professeurs.» précise Monsieur Devilard.

Dans le contexte actuel à la fois de la crise sanitaire et post-Brexit, il est difficile de prévoir les flux d’arrivées et de départs sur Londres, et donc au sein des établissements scolaires.

Didier Devilard se dit confiant malgré ces incertitudes. « Le fait que nous soyons un établissement en gestion directe, donc sous l’égide de l’Ambassade, nous confère plus de sérénité. L’ensemble de la communauté : parents, équipes pédagogiques et de direction, personnels, restent positifs et soudés. » En effet, depuis 3 ans, l’objectif du Lycée français Charles de Gaulle de Londres est de revenir à la surface de sa structure de 2017.

Aussi, il était important pour les équipes du Lycée de savoir comment se portaient les élèves et dans ce cadre, une étude de satisfaction a été menée pour le primaire, le secondaire et la section britannique.

Bilan : les quelques soucis techniques du premier confinement résolus, une dynamique positive ainsi qu’un bon suivi des élèves ont été salués, grâce à l’implication de tous et aux outils online efficaces. « Nous sommes heureux des retours de cette étude, et maintenant, il ressort surtout l’envie de tous de revenir rapidement au présentiel, l’envie de se retrouver. Tout est prêt pour accueillir à nouveau les élèves et nous espérons que les événements tels que les tournois, la kermesse pourront avoir lieu en présentiel, même si nous avons fait notre maximum pour transposer ce qui plaisait jusque-là en distanciel », souligne Didier Devilard.

A titre d’exemple, nous pouvons prendre le forum de l’orientation (webinaire) qui s’est tenu en distanciel il y a quelques mois et qui a réuni plus de 1 000 participants. Les partenaires post-bac et des universités telles que UCL, Imperial, ont répondu présents. De quoi rassurer les élèves et les parents.

« L’établissement porte l’ambition d’offrir à chaque enfant les meilleures conditions pour réaliser un parcours d’excellence lui permettant de se construire et s’épanouir en toute sérénité avant de rejoindre des établissements de l’enseignement supérieur sélectifs. Nous sommes fiers de voir nos élèves continuer dans les plus prestigieuses écoles ou universités. Le Lycée français Charles de Gaulle de Londres a aussi décidé de jouer la carte d’un enseignement français et d’une culture internationale d’excellence pour attirer de nouvelles familles au sein de son établissement, en s’adressant par exemple aux familles franco-britanniques, britanniques ou de pays tiers. Nos frais de scolarité sont attractifs, notamment par rapport aux établissements privés britanniques. » souligne Didier Devilard.

Et de conclure : « Même si c’est une grosse machine, le Lycée a su s’adapter et nous sommes heureux du sentiment d’appartenance et de la volonté commune de bien faire. »

Lycée français Charles de Gaulle de Londres
35 Cromwell Road, London SW7 2DG
www.lyceefrancais.org.uk

Agenda : les journées portes ouvertes virtuelles du primaire auront lieu du 9 au 17 mars 2021

Nous vous conseillons aussi :

Le Lycée français Charles de Gaulle de Londres à l’heure de l’adaptabilité

Entretien pour Avenue des Écoles – Mars 2021

Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Share on facebook
Share on linkedin

Vous aimerez aussi nos articles récents