Bilinguisme

Multilingue, bilingue, choisissez le programme !

Gardez les langues au plus près de vos enfant comme un bien précieux !

Priorité au bilinguisme

Entretien avec Lorène Lemor, Conseillère culturelle adjointe, Attachée de coopération éducative près l'ambassade de France.

Les enfants au cœur de l’inauguration de Jeannine Manuel

Le 11 juin dernier a eu lieu l’inauguration de Jeannine Manuel à Londres. Nous y étions

Londres et Bilinguisme quel cocktail formidable !

Comment vivre à Londres, s'ouvrir aux autres cultures tout en gardant son français ?

L’EIFA à Londres : une école bilingue à taille humaine

Rencontre avec les responsables de l'établissement

Ecole Jeannine Manuel : des valeurs et un projet pédagogique fort

Ecole citoyenne du monde ? Rencontre à Londres avec ses dirigeants.

Privilégiez l’apprentissage des langues et des cultures.

L'offre de bilinguisme fleurit à Londres. Sachez en profiter !

Financer un projet autour de la formation professionnelle et du bilinguisme ?

Dès à présent, Christophe Premat, député en Europe du nord, lance son appel à projets pour la réserve parlementaire 2016

Réunion sur l’offre de scolarités à Londres avec l’Union des Français à l’Etranger

Présentation de l’offre pour la rentrée 2015

Avril 2015 – Dans la presse franco-britannique ce mois-ci...

 Election et école au RU, Academy et Grammar school, réforme A-Level, Classement THE, écoles du numérique, Crowdfunding…

 

 

 

 

EDUCATION

 

FR. Financer les études de ses enfants

Le prix à payer pour mener des études supérieures est élevé partout dans le monde. Et la France ne fait pas exception à la règle ! Selon une étude de HSBC menée dans 15 pays, l’Hexagone occupe la septième place, avec un coût de 15.099 euros par an. (19.229 au RU)
Laurence Boccara, Les Echos, 13.03.2015

 

UK. Why teachers are so angry: Botched education reforms, increased workload, meddling ministers...you name it!

Mary Bousted will be celebrating her 12th year at the helm of one of the big three teachers' unions as she makes her way to her annual conference this weekend. Her union, the Association of Teachers and Lecturers (ATL), has often been regarded as the most moderate of the three teachers' unions. Nevertheless, it has engaged in two bouts of industrial action during the lifetime of this Coalition Government – both in protest against cuts to the teachers' pension scheme in 2011.

Richard Garner, The independent 25.03.2015

 

UK. 'Exam factory' conditions at school causing children to self-harm, says new research

 Pupils becoming 'anxious, stressed and disaffected' because of the new more rigorous curriculum brought in former Education Secretary Michael Gove. Children are self-harming and developing eating disorders because of the "exam factory" conditions they face at school, says new research published on Saturday.

Richard Garner, The Independent, Saturday 04 April 2015

 

UK. Shakespeare's Globe Theatre brings Othello to life for schoolchildren

This is the ninth year in succession that every state secondary school in London and Birmingham has been offered the opportunity of taking up free tickets. For the past few weeks, thousands of students have been flocking to Shakespeare's Globe Theatre to watch a version of Othello, created specially for schools in conjunction with Deutsche Bank

Richard Garner , The Independent, 02 April 2015

  

UK. Minecraft and more on understanding it

Millions of kids are obsessed with Mojang’s crafting game, but understanding it rather than fearing it is a good first step for parents. A lot of people are getting hot under the collar about the BBC’s article on Minecraft, children and parenting, written by journalist Jolyon Jenkins.

Stuart Dredge, The Guardian, 30.03.2015

 

UK. Saturday jobs ‘can damage exam grades for teenagers’

Part-time work cuts study time, may be damaging to GCSE grades and might reduce motivation in lessons, new research suggests .

There was widespread praise for millionaire parents David and Victoria Beckham when it was revealed that they had sent their eldest son, Brooklyn, to do a few weekend shifts in a west London coffee shop. And Jamie Oliver won approval for insisting that he’ll be keeping his eldest two daughters “real” by encouraging them to work in his new pub on Saturdays.

Tracy McVeigh, 28 March 2015

 

 

PRIMAIRE- SECONDAIRE

 

UK. Teachers vote to boycott 'baseline' tests on four- and five-year-olds

Teachers yesterday backed a boycott of controversial tests for four-year-olds due to be introduced in England next year. Delegates at the National Union of Teachers conference in Harrogate voted unanimously in favour of persuading schools to refuse to take part in a pilot of the test this September – leading to a boycott of the tests in 2016.

Richard Garner, The Independent, 05 April 2015

 

UK. Q: How much time should be spent on homework?

Teenagers should not do more than an hour of maths and science homework per day – according to a new study – as any more has been found to be counter-productive.

Lamiat Sabin, The Independent, 29 March 2015

 

UK. Should academies and free schools be allowed to hire unqualified teachers?

In Sweden - the first country to introduce the controversial programme - they now have to hire qualified teachers and follow its national curriculum . To a conference of those opposed to academies and free schools and news that, in Sweden – the first country to introduce the controversial programme – they now have to hire qualified teachers and follow its national curriculum. This could fuel the debate in England over whether Michael Gove's decision to allow free schools and academies to hire unqualified staff should be abandoned.

Richard Garner, The Independent, 19 February 2015

 

UK. Sevenoaks is split over much-delayed decision on controversial grammar school annexe

If Weald of Kent Grammar School is given the go-ahead for an annexe in leafy Sevenoaks, it will be the first selective state school to open in 50 years. And many local pupils aren't happy about it, says Sarah Cassidy. The waiting is over for nearly 5,000 11-year-olds who were offered coveted places at Kent grammar schools last month. But in the prosperous commuter town of Sevenoaks, Kent, the waiting goes on for those looking to the education secretary, Nicky Morgan, to rule on whether a grammar school can open a new annexe – in what would be, if approved, the first "new" selective school in 50 years.

Sarah Cassidy, The Independent, 01 April 2015

 

UK. A-level in leisure studies to be scrapped

Anthropology, citizenship studies, home economics, pure mathematics, performing arts and science in society will also be dropped by 2017. Leisure studies is to be scrapped as an A-level subject – but the sometimes ridiculed media studies will remain. The Office of Qualifications and Examinations Regulation (Ofqual) said a number of changes would be made to the list of A-levels and GCSEs by 2017.

Ian Johnston, 27 March 2015

 

FR. Classement : Les meilleurs lycées de France

 

 FR. Ce que prévoit la réforme du collège prévue pour la rentrée 2016

Le gouvernement s’attelle, mercredi 11 mars, à un exercice périlleux : étendre au second degré la « refondation de l’école » engagée en première partie de mandat. « Faire que le collège unique ne soit plus un collège uniforme », a souligné la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, en présentant son projet à la presse.

Le Monde.fr

 

FR. Éducation : un nouveau collège en 2016

La ministre Najat Vallaud-Belkacem présente ce matin son projet de réforme du collège : interdisciplinarité et accompagnement personnalisé des élèves.

Après la refondation de l'école, l'Éducation nationale s'attaque au collège. Le chantier de sa réforme s'ouvre mercredi, avec la présentation du projet en conseil des ministres par Najat Vallaud-Belkacem. Le projet, qui concerne 3,2 millions de collégiens, sera discuté avec la communauté éducative pendant un mois, et entrera en vigueur à la rentrée 2016.

Louise Cuneo , Le Point, 11.03.2015

 

 

SUPERIEUR

 

UK. Times Higher Education : un classement de réputation qui rebat les cartes

Les universités Paris 1, Paris 4, l'ENS, l'X et l'Institut Pasteur apparaissent dans le nouveau classement de réputation du "Times Higher Education", paru le 11 mars 2015. Des établissements qui ne sont pas forcément dans le classement académique du même média. Réputation des universités : sur quels critères se base le THE ? Pour réaliser ce classement, le "Times Higher Education" a réalisé une enquête auprès d'universitaires du monde entier. Pour l'édition 2015, 10.507 réponses, en provenance de chercheurs faisant état de quinze années d'enseignement en moyenne, ont été récoltées. Le questionnaire consistait pour les professeurs à nommer les dix meilleures universités du monde en se fondant sur leur expérience et leurs connaissances de celles-ci.

Raphaëlle Orenbuch, L’Etudiant.fr, 12.03.2015 à 11H37

Egalement directement : http://www.timeshighereducation.co.uk/world-university-rankings/2015/reputation-ranking

 

FR. Les CUPGE, ces petites prépas universitaires qui montent

L'offre de cycles universitaires préparatoires aux grandes écoles est chaque année plus fournie sur le site Admission-postbac. Alternative aux traditionnelles prépas des lycées, ces cursus veulent attirer de nouveaux étudiants vers l'université. Zoom sur ces formations encore méconnues mais en plein essor, alors que les élèves de terminale finalisent leurs choix d'orientation.

Géraldine Dauvergne, 20.03.2015

 

FR. Le palmarès des écoles d’ingénieurs 2015

Le classement annuel des écoles d’ingénieurs reflète la diversité du paysage actuel de ces formations. Il montre aussi que l'importance de l’effet de taille pour avoir plus de visibilité. C’est un bouleversement dont on ignore encore l’ampleur. Le classement 2015 des 100 meilleures écoles d’ingénieurs

L'Usine Nouvelle, Mars 2015

 

FR. Les écoles du numérique

Parmi les 118 écoles du palmarès 2015 des écoles d'ingénieurs de L'Usine Nouvelle, 25 établissements sont spécialisés dans les métiers du numérique : informatique, électronique, télécoms... Comparez leurs performances pour l'insertion de leurs diplômés, leur proximité avec la recherche et leurs efforts pour internationaliser leurs formations.

 

FR. Orthographe à l'université : objectif zéro faute

Face aux lacunes en orthographe de leurs étudiants, les universités se mobilisent. Cours en ligne ou en petits groupes, adressés à tous ou à une catégorie sélectionnée, donnant lieu à des crédits ou pas... Revue des bonnes pratiques à l'occasion de la Semaine de la langue française.

Delphine Dauvergne, L’Etudiant, 16.03.2015 à 16H14

 

FR. Il est temps de généraliser la sélection à l'université

D'un côté, des cursus élitistes de type grandes écoles ; de l'autre, des facs tenues d'accepter tout le monde. C'est avec ce système inégal qu'il faut rompre. La sélection est la seule façon de traiter avec dignité les étudiants.
Gaspard Koenig, Les Echos, 11/03/2015

 

FR. Crowdfunding : quand universités et écoles font appel à tous

Le crowdfunding permet aux écoles et universités de financer des projets courts. Le financement participatif n’est pas réservé aux étudiants et au financement d’études. Les écoles et universités peuvent s’en servir pour financer à la marge des projets courts. À condition de choisir la bonne formule et de communiquer beaucoup.

Jean Chabod-Serieis, L’Etudiant.fr, 13.03.2015

 

Sabine Cros, Avenue des Ecoles , Avril 2015

 

 

Les lauréats de Prix du Jeune Journaliste L’Echo 2015

The winners of L’Echo’s inaugural bilingual 2015 Young Journalist of the Year Award are...

Ecole Internationale de Londres (ISL)

 

Plus de 40 ans d’expérience au service de la communauté internationale.

Mars 2015, dans la presse française et anglaise ce mois-ci...

Réduction budgétaire au UK, réforme de l’OFSTED, vacances scolaires à l’heure du changement, droits de scolarité au Québec, les prépas qui marchent…

Les cursus internationaux ont le vent en poupe

A qui s’adressent-t-ils ? Comment les distinguer ? Combien y en a-t-il ? Leur diplôme facilite-t-il l’accès à l’université et à l’emploi ?

Actualité du Plan Ecole de Londres

En décembre dernier, s'est tenu l’AG du Plan Ecole sous la direction de Laurent Batut. Zoom sur la rentrée 2014, le Lycée international de Londres, l’avenir du réseau, les frais de scolarités …

L’OIB (Bac à option internationale) en quelques mots

OIB 1A la rentrée 2012, 139 sections internationales menant à l'OIB voyaient le jour dans nos lycées français. Elles répondaient à 3 objectifs...

What Next After a French-English bilingual primary?

Lambeth Academy entranceProactive secondary schools like Lambeth Academy may offer an answer.

International Bilingual School of Provence

IBS Aerial Photo smallUbi Spiritus Ibi Libertas

Compte-rendu de la réunion Objectif 2 du Plan Ecole

InstitutFrancaisLaurent Batut, Conseiller culturel adjoint livre les dernières conclusions issues de la réunion de travail sur les filières bilingues en Angleterre.

FAQ British Section at the Lycée Français Charles de Gaulle

200px.CDG 2013You have always wanted to know more about the British Section of the Lycée ? The following facts should help you.

Filières bilingues à l’honneur au Royaume-Uni

Wembley. Eli.05.2014 1Le 22 mai dernier se tenait à l'Institut Français la 2ème réunion du Plan Ecole objectif 2: état d'avancement des travaux, projets en cours et plan d'action sur les six prochains mois.

Une nouveauté : l’AEFE propose la certification du DELF

delf-dalf-80Cette mesure jusqu'à présent réservée aux anglais, s'adresse désormais aussi aux élèves français scolarisés dans les écoles anglaises.

Le français dans les écoles anglaises ? Oui, ça existe !

ARTICLE ELISABETH 2Dans le cadre de l'Objectif 2 du Plan Ecole, le Service Culturel de l'Ambassade a recensé les établissements anglais offrant du français : présentation et décryptage.

Comment apprendre à nos enfants à être Citoyens du Monde ?

photo 2Hampton Court House : une école qui partage les valeurs de l'UNESCO avec ses élèves.

Hampton Court House obtient le label Institut Français

HCHEn novembre dernier, Hampton Court House se voit octroyer le label Institut Français suite aux efforts déployés pour enseigner et promouvoir le français auprès de ses élèves.

Qu'est-ce que le IB ?

photo 27-001Ce que l'on appelle communément le IB n'est autre que l'International Baccalaureat. Mais il faut savoir que le IB est beaucoup plus qu'un simple type de diplôme de fin d'études.

Lycée CDG, le CFBL et Wembley : comment gérer les effectifs ?

C’est ce à quoi a tenté de répondre le comité de travail sur les flux lors de l’AG du Plan Ecole en date du 10 juin à l’Institut Français. (Partie II information AG)

Français de Londres, informez vous.

Sur l'invitation d’Olivier Cadic, membre UDI de l’Union des Français à l’Etranger (UFE), nous nous sommes rendues, au début du mois de mai, à la cinquième réunion « Plan Ecole de l’UFE ».

 

 

 

 

C’est dans les magnifiques locaux de l’Ecole Internationale Franco Anglaise (EIFA) à Portland Place que nous avons assisté la réunion. Avec l’intervention d’Olivier Cadic et de Sophie Routier pour une petite part, les parents présents ainsi que les acteurs de l’éducation ont pu s’informer et échanger sur la scolarité française à Londres.

 

La mobilisation de la société civile est nécessaire

 

Aujourd’hui est annoncé qu’il n’y aura pas de nouvel établissement scolaire à Londres après celui de Wembley prévu pour septembre 2015. Cette position fut tenue déjà par le passé par l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) avant la création du Collège Français Bilingue de Londres (CFBL) en 2011. Et comme l’exposait dans son intervention Mr Cadic, l’Agence céda devant la détermination et le travail d’acteurs sur le terrain.

En 2006, avec le concours de tous, des politiques, dont Mr Cadic, institutionnels ou encore professionnels de l’éducation ainsi que des membres de la société civile comme Sophie Routier, bénévole active de la première heure, le projet de Plan Ecole fut élaboré. Concertation large et ouverte de tous les acteurs de la communauté éducative, il fut mis en place en 2008 sous l’autorité de l’Ambassadeur.

Ce projet de nouvel établissement fut coordonné par Laurent Batut, attaché culturel adjoint chargé des questions éducatives. Financièrement, il bénéficia d’une structure originale, le French Education Property Trust limited (montage financier novateur mariant acteurs publics et acteurs privés). Quant à la suite, nous la connaissons, le CFBL a ouvert ses portes en septembre 2011 à Kentish Town.

 

Aujourd’hui, la mobilisation est plus que jamais de rigueur sur le dossier des écoles françaises à Londres. En effet, le lycée Charles de Gaulle et le CFBL, tout comme d’autres écoles primaires du réseau AEFE à Londres, refusent des inscriptions faute de places disponibles.

Un troisième établissement scolaire est certes prévu pour la rentrée 2015. En 2011, a été élaboré en effet un nouveau projet par les mêmes acteurs et coordonné par M. Batut, compte tenu de l’état des lieux et des projections de l’évolution du réseau AEFE.

Ce travail aboutit à la décision, entérinée par M. l’Ambassadeur en juin 2011, de créer un nouvel établissement. Sa forme pédagogique est aujourd’hui définie. Il s’agira d’un collège-lycée doté de 17 sections. Une possibilité d’une section primaire est aujourd’hui à l’étude, car nécessitant des autorisations auprès des autorités britanniques. Le lieu de l’établissement est identifié (à Brent au nord de Londres) et son montage financier est de même nature que pour le CFBL.

En juin prochain, un des comités Plan Ecole présentera au comité de pilotage, sous le patronage de M. l’ambassadeur, ses conclusions très attendues sur la question des flux. Dès aujourd’hui, nous savons que le manque de place dans les écoles du réseau AEFE ne sera pas réglé avec ce dernier établissement. Au vue de la montée des cohortes, il ne faudra, selon Olivier Cadic, que cinq ans pour se retrouver dans la même situation que celle où nous nous trouvons aujourd’hui.

 

 

Alors d’autres voies ?

 

Il existe en effet des alternatives aux écoles gérées par l’AEFE. Comme l’expose Olivier Cadic lors de la réunion, d’autres modèles de scolarités répondent dès aujourd’hui à la demande des familles françaises ou bilingues qui souhaitent maintenir le français dans l’environnement de leur enfant. Scenarios organisés ou non avec l’AEFE, avec la Mission Laïque autre opérateur scolaire, ou encore avec des acteurs privés.

L’Ecole Internationale Franco Anglaise (EIFA) a ainsi pu voir le jour en janvier dernier, cela après des années de recherches de locaux infructueuses, d’autorisations et de validations refusées. Une brève intervention de sa directrice et fondatrice Sabine Paradis, à la réunion de l’UFE permis également de connaitre rapidement son parcours de « combattante » en la matière...

Cette école maternelle et primaire de Portland Place est aujourd’hui inédite sur la place de Londres du fait de sa collaboration, non pas avec l’AEFE, mais avec la Mission Laïque française. Sabine Paradis-Dehon et Isabelle Faulkner, co-fondatrices, enregistrent aujourd’hui plus de 100 inscriptions d’enfants à 90% bi-nationaux pour la prochaine rentrée. L’avenir de cette école, dotée d’un programme français et intégrant davantage de matières artistiques et de langues étrangères, semble avoir de beaux jours devant elle.

Mais il n’y a pas que ces initiatives privées au coût important. D’autres alternatives possibles existent pour la communauté française. La Free school de Cuhlam, ancienne école européenne devenue publique anglaise, constitue un très bel exemple de reconversion avec l’aide des autorités britanniques.

Plus généralement, selon Olivier Cadic se pose le besoin d’améliorer la transparence en ce domaine pour connaitre les écoles anglaises concernées par une ouverture au français à quelque niveau que ce soit. Il souhaite plus d’informations sur le travail effectué par le service du Consulat sur l’objectif 2 du plan école et précisément, que le travail de prospection et de développement des filières bilingues dans les écoles britanniques soit plus connu de nos ressortissants.

 

 

And what else ?

Il y a d’autres sujets touchant la scolarité française à Londres que M. Cadic souleva lors de son exposé. Parmi eux, nous retiendrons la question de la différence des frais de scolarité entre les établissements scolaires de l’AEFE. Est-il compréhensible, s’inquiète-t-il pour les familles, d’avoir au sein d’écoles relevant toutes de l’AEFE, des prix de scolarité aussi distincts? D’autres interrogations visent l’action de l’AEFE, agence qui dépend du Ministère des affaires étrangères français, telles que les conséquences de la réforme des bourses comme celle de la récente circulaire promulguée sur les conditions d’homologation des établissements français situés à l’étranger.

 

En conclusion

 

Trouver une place dans école française à Londres n’est pas simple…. Mr Cadic estime aujourd’hui à 700 le nombre de demandes d’inscriptions qui, à cette heure pour la rentrée de septembre 2013, ne pourront être acceptées dans les écoles françaises à Londres. Le journal national de 20h en a même fait tout récemment l’écho dans l'un de ses sujets.

Pour autant, les alternatives existent. Des solutions, nous en connaissons un certain nombre et les exposons régulièrement dans nos colonnes grâce aux informations données par M. Batut et M. Le Tournel.

Elles vont de l’école publique anglaise à la Free school nouveau modèle d’école qui peut avoir un programme très accès sur les langues étrangères voire même être bilingue, comme l’exemple de Cuhlam cité plus haut.

Autre alternative, les écoles privées anglaises (independent schools), comme celle par exemple de Wifgift, tournées sur les langues et notamment le français ou incluant dans son programme après la classe, une formation CNED comme celle de Hampton Court, ou encore le recours aux petites écoles FLAM (Français langue maternelle) encore appelées écoles du samedi.

Ces alternatives aux écoles du réseau AEFE doivent être davantage mises en avant pour nos familles en désarroi devant un premier refus. Chacun de nos compatriotes devraient pouvoir trouver une solution le temps de leur résidence en Angleterre. Ainsi, une liste pourrait être disponible à l’adresse des parents qui, selon leur projet éducatif et leurs moyens financiers, leur permettrait de rebondir et de trouver, dans un autre scenario scolaire, une école exigeante et toute aussi ambitieuse pour leurs enfants. Nous travaillons à ce projet.

 

Informations:

On renverra au site de de Olivier Cadic: www.oliviercadic.com

 

 D'autres articles sur le sujet : 

 

$1·        Développons les filières d'enseignement bilingue à l'étranger

 (Communiqué de presse d'Axelle Lemaire, députée des Français d’Europe du Nord, soulignant la nécessité de scolarité bilingue).

  ·        Dernier rapport du comité de pilotage du Plan Ecole.

 ·        Zoom sur l’école bilingue de Londres

  ·        Free school à Greenwich: une réponse alternative pour 2013 ?

  ·        Ecole européenne de Culham : il reste encore des places

  ·        L’école européenne de Culham devient une Free school

 ·        Cned, choisissez la formule RU

 

Et

 Circulaire mai 2013 / Homologation des établissements étrangers

 

 

Développons les filières d'enseignement bilingue à l'étranger

Communiqué de presse d'Axelle Lemaire, députée des Français d’Europe du Nord, soulignant la nécessité de scolarité bilingue.

Jusqu'où iront les frais de scolarité de nos écoles françaises à Londres ?

Depuis la rentrée de septembre dernier, le remboursement des frais de scolarité des établissements scolaires français à l'étranger n'est plus assuré pour le lycée. L'instauration d'un système de bourse fait aujourd'hui l'actualité.

Les Free school sont à la mode

La participation accrue de la société civile dans des projets éducatifs au Royaume-Uni s'est concrétisée depuis quelques années par l‘ouverture des Free School. Sur 120 qui feront leur 1ère rentrée en septembre 2013,  34 sont situées à Londres.

Ecoles françaises à l’étranger : comment ça marche ?

Etablissements scolaires en gestion directe, écoles homologuées, écoles sous contrat, ou conventionnées… Comment s'y retrouver ? Vous  trouverez ici l'information sur le système scolaire qui accueille vos enfants à Londres.

Dernier rapport du comité de pilotage du Plan Ecole à Londres

Laurent Batut, conseiller culturel adjoint livre les dernières informations sur le projet du futur établissement scolaire à Londres. Un site à Wembley est convoité, une structure pédagogique « collège-lycée » plutôt privilégiée, l’homologation du futur établissement escomptée constituent les principaux sujets abordés.

Actualités du Plan Ecole pour le Royaume-Uni

Avenue des Ecoles - EntretienLe 18 juin dernier s'est tenue la dernière réunion du Plan Ecole sous la direction de Laurent Batut. Voici le compte rendu.

Zoom sur les nouveautés de la rentrée

nouveautés de la rentréeLe mois de septembre connait ses sorties littéraires. A Londres et dans son proche environnement, les nouveautés en matière d'éducation sont nombreuses. En voici quelques exemples.

L'enseignement du français et modèles de bilinguisme

Avenue des Ecoles - Conférence du 9 Février 2012Communication de M. Laurent BATUT, directeur adjoint de l'Institut français, attaché de coopération éducative près l'ambassade de France.

Filières bilingues : Une scolarité convoitée

Avenue des Ecoles - Filieres bilinguesLes autorités françaises dans le domaine éducatif n’ont pas vocation à répondre à toutes les demandes. Dès lors, des solutions s’envisagent sur le plan local.

L’école européenne de Culham devient une Free school

Avenue des Ecoles - Ecole europeenneLe Department for Education a donné son  feu vert pour ouvrir une Free school (exemple de State school) à partir de septembre 2012.

Bilinguisme : concilier deux scolarités

Avenue des Ecoles - enfantsPour nos enfants, la solution scolaire réside à terme dans le bilinguisme. Mais sous quelle forme ?

Etudes secondaires : les alternatives au lycée CDG

LycéeAuteur: Guylaine Amyot

 

Manque de place au lycée, échec scolaire, enfant démotivé, choix de section difficile? Tour d’horizon (non exhaustif) de quelques alternatives au lycée dans et autour de Londres.

Ecoles à Londres : Mode d’emploi

La scolarité à Londres se caractérise par une grande diversité d’écoles dans chaque système, français ou anglais. Pour autant, sa qualité ne va pas toujours de pair avec les frais d’inscription. Sachez donc bien vous informer…

Choisir une école anglaise ? Mode d’emploi

Le système scolaire anglais apparaît pour beaucoup d’entre nous comme relativement opaque. Tenter d’éclaircir ce sujet c’est présenter les éléments fondamentaux qui le caractérise (dualité entre privé et public, audits sur les établissements, les élèves) suggérer quelques conseils pratiques dans d’éventuelles démarches.

Entretien

  • Entretien avec Mme Mireille Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill

    Nous avons rencontré Mme Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill pour faire le point sur les nouveautés de cette deuxième année et les perspectives pour la prochaine rentrée scolaire.


    Pouvez-vous nous faire un point sur la situation actuelle de votre établissement ?

    Nous avons accueilli, cette année, 731 élèves soit une augmentation de 60% par rapport à l’année dernière. Nous avons aussi augmenté notre personnel en conséquence.

    Pour le lycée, nous comptons aujourd’hui 5 classes de seconde et 5 classes de première. Nous ouvrirons l’année prochaine 5 classes de terminales dans les filières L, S et ES, ce qui permet à chacun de trouver sa voie.


    Votre établissement se caractérise par son enseignement bilingue, proposez vous un bac à option internationale?

    Oui, en effet, nous proposons dès cette année à tous nos élèves de préparer l’Option Internationale du Baccalauréat francais (OIB).

    Les lycéens passeront toutes les épreuves correspondant à leur série, mais les épreuves de langue anglaise et d'histoire-géographie sont remplacées par deux épreuves en anglais à l’écrit et à l’oral, en littérature anglaise et histoire-géographie.

    Cette option est ouverte à ceux qui ont acquis un niveau élevé d’Anglais à l’écrit et à l’oral. Le bac option OIB est un plus et ouvre largement les portes des universités étrangères.


    Avez-vous d’autres projets pour l’avenir, j’ai entendu parlé de l’offre de l’International Baccalaureate?

    En effet, nous sommes actuellement en phase de préparation pour devenir “école candidate“ pour l'International Baccalaureate Organisation (IBO) Diploma Programme, enseigné en Anglais et qui s’adresserait à des élèves non-francophones.

    Cette demande ne garantit pas l'acceptation de notre candidature. L’IB Diploma Programme s’inscrirait particulièrement bien dans la culture de notre établissement ouvert sur le monde, la différenciation, le développement de la confiance en soi et de l’épanouissement de l’élève.


    Vous avez placé la technologie au coeur de la pédagogie par l’utilisation des tablettes numériques. Cette innovation a été accueillie au début avec beaucoup de méfiance, qu’en est-il aujourd’hui?

    C’est au contraire la pédagogie qui est au coeur de nos pratiques. Nous sommes sûrs que les outils technologiques peuvent être très utiles au service de la pédagogie.

    Nous cherchons en permanence à nous adapter au monde dans lequel vivront nos élèves demain, après le lycée. Et la technologie, qui a révolutionné nos vies en quelques années, est au coeur de cette réflexion.

    Comme vous le voyez, nous souhaitons offrir à nos élèves une diversité de méthodes pour leur permettre de s’épanouir pleinement.

    Nous sommes conscients que toute nouveauté suscite des interrogations, c’est pourquoi nous sommes particulièrement attentifs aux questions des parents.

    Nous avons ainsi mis en place à l’attention des parents une formation afin qu’ils se familiarisent avec les outils, les applications autorisées et utilisées et qu’ils soient au courant de la sécurité mise en place dans notre dispositif.

    Pour répondre à toutes leurs questions nous proposons des séances avec notre service informatique le mercredi matin.


    Quels sont les projets que vous avez mis en place cette année?

    Cette année, nous avons pu proposer « un programme d’études hors les murs » permettant à 44 élèves de 1ère de partir à l’étranger, au Laos ou au Népal, tout en se rendant utile, pour travailler avec les associations caritatives locales et vivre en immersion avec les habitants du pays. Pour nos élèves de 4ème, nous avons organisé des voyages d’étude linguistique au Guatemala, à Shanghai et à Pékin.

    L’autonomie et l’ouverture d’esprit que cela développe chez nos élèves nous tient à coeur.


    Quels sont vos prochains rendez-vous?

    Nous vous invitons à nos prochaines portes ouvertes organisées pour le secondaire le vendredi 19 mai prochain.

    Une première commission d’affectation des places s’est certes tenue le 2 février dernier mais il est toujours possible de faire une demande d’inscription pour votre enfant au sein de notre établissement, il nous reste des places dans certaines classes.

     

    Entretien réalisé par Sophie Guiroy, Londres, Mai 2017

     

    Pour aller plus loin:

    http://www.lyceeinternational.london/

     

     

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.