Scolarité française

Alternatives aux écoles homologuées: les promesses du Gouvernement Français

axelle-lemaire-001Axelle Lemaire, députée des Français établis en Europe du Nord, revient sur les points forts de sa conversation avec la ministre Conway-Mouret sur les alternatives à l'enseignement homologué à l'étranger.

Le 19 novembre dernier, Hélène Conway-Mouret, ministre chargée des Français à l'étranger, répondait aux questions d'Axelle Lemaire concernant notamment les écoles FLAM, les filières bilingues et le CNED.

Vous trouverez l'intégralité du texte sur le lien suivant. Avenue des Ecoles vous en livre un résumé complet... et décrypté.

 

La question de Mme Lemaire en 2 points :

1/ Un constat alarmant :
- Une demande accrue de scolarisation en français à l'étranger (+100 000 élèves depuis 2006)
- Limite des places disponibles dans les établissements homologués et gérés par l'AEFE
- Eloignement géographique hors des capitales
- Frais de scolarité onéreux malgré la mise en place d'un observatoire des frais de scolarité notamment au Royaume-Uni

 

2/ Un manque de souplesse et de moyens financiers pour les solutions alternatives :

- Ecoles FLAM : bien que financées en partie par l'Etat (budget total de 700 000 euros), les subventions octroyées sont cependant dégressives, mettant en péril la pérennité d'un projet. En effet, l'aide accordée, modulable en fonction du coût de la vie de chaque pays, ne peut être supérieure à 50% du coût total de l'opération. Elle est réduite progressivement au fur et à mesure de la pérennisation du programme, sans aller, en principe, au delà d'une cinquième année. Pour avoir un aperçu de la répartition des subventions, cliquer sur le document joint – AEFE.

- Filières bilingues : ces filières développées dans les établissements anglais n'avaient jusqu'à présent aucune légitimité auprès des établissements français. Malgré la création du Label FrancEducation qui reconnaît et valorise ces filières (32 à ce jour dans le monde dont 0 au Royaume-Uni !), les critères d'obtention de ce fameux label constituent un véritable parcours du combattant.

- Le CNED, Centre National d'Enseignement à Distance : Et quelle distance ! Il faut habiter à plus de 50km d'un établissement homologué pour s'inscrire au CNED (sauf autorisation du Service Culturel). La lourdeur du programme complet devrait faire place à des formules plus adaptées comme la formule Royaume-Uni avec seulement 3 matières. On regrette également que les inscriptions ne puissent se faire directement en ligne.

 

La réponse de la Ministre en 3 points :

La demande émane non seulement des ressortissants français mais aussi d'un public étranger soucieux de donner une éducation internationale à leurs enfants. Les mesures suivantes reconnaissent l'importance de l'enseignement du français, en complément d'un cursus national ou comme vecteur d'identité culturelle.

1/ Développer des filières francophones bilingues dans les établissements locaux via l'assouplissement des critères d'attribution du Label FrancEducation

2/ Renforcer et valoriser l'offre du CNED
- Extension de la formule pilote « Royaume-Uni » (3 matières) à l'ensemble du monde depuis septembre 2013. Création notamment de la « Formule Brésil ».
- Obstacle des 50 km levé

3/ Soutenir les écoles FLAM
- Révision du caractère systématique de la dégressivité de la subvention de l'AEFE.

 

 

Elisabeth Fontanille, 25 novembre 2013

 

 

Sources :

- Axelle Lemaire (19 novembre 2013) « Alternatives à l'enseignement homologué à l'étranger »

- Label Franc-Education 

Programme FLAM : http://www.assemblee-afe.fr/programme-flam-2012.html
http://www.francais-du-monde.org/vivre-a-letranger/scolarite-2/le-programme-flam/
http://www.avenuedesecoles.com/index.php/tous-les-entretiens-581/2345-parapluie-flam-du-ru-la-nouvelle-association-des-petites-ecoles

CNED, les différentes formules : http://www.cned.net/scolaire/ecole

Plan Ecole au Royaume-Uni : http://planecoleroyaumeuni.wordpress.com

 

 

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.