Scolarité française

Fin de la prise en charge des frais de scolarité pour le lycée français

Isabelle Faulkner et Sabine Paradis-Dehon, fondatricesL’information officielle vient de tomber. Elle est relayée à Londres par Mr Vasseur, Proviseur du Lycée Charles de Gaulle : le dispositif de prise en charge de la scolarité disparaît à la rentrée.

La prise en charge des frais de scolarité sans conditions de ressources accordée par Nicolas Sarkozy en 2007 aux lycéens scolarisés à l'étranger a été, pendant la campagne présidentielle, très largement critiquée par la gauche qui la considérait injuste et de surcroît très coûteuse.

Un rapport parlementaire, de juin 2010, rédigé par deux élus UMP et un élu PS, indiquait déjà que "les montants relatifs à la seule prise en charge représenteraient près de 40 millions d'euros en 2010 ; 47,4 millions d'euros en 2011 ; 55,8 millions d'euros en 2012 ; et 65,6 millions d'euros en 2013. Ainsi, sur quatre ans, selon le même rapport, cette charge financière augmenterait de près de 67%".

La suppression des frais de scolarité sans conditions de ressources constituait un engagement de François Hollande, qui avait dénoncé en mars dernier  l'" échec " de cette prise en charge et relevé que " la prétendue gratuité pour les lycéens ne profitait qu'à 2% des enfants français à l'étranger, sans considération du revenu des familles ". Parmi les " nombreuses critiques ", le collectif budgétaire dénonce aujourd’hui qu'il a conduit " certaines entreprises à baisser, voire à supprimer la prise en charge des frais de scolarité des enfants de leurs salariés ".

Enfin, le dispositif n'aurait " concerné qu'une minorité d'élèves, soit 8 000 sur les 86 000 élèves français qui sont scolarisés dans un établissement de l'AEFE (Agence pour l'enseignement français à l'étranger), alors qu'elle mobilise 25% de la dotation de soutien aux élèves ".

Aujourd’hui, c’est donc conformément aux orientations fixées par le gouvernement et traduites dans le projet de loi de finances rectificatif qui va être présenté en Conseil des Ministres, qu’est annoncée la fin de la prise en charge de la scolarité (PEC) pour les élèves de 1 ère, 2nde et terminale . Elle sera remplacée par un nouveau dispositif d’aide à la scolarité (bourses). Ce dispositif sera appliqué, selon le collectif budgétaire " sur des critères tenant compte du revenu ainsi que des charges assumées par les familles (impôts ; loyers ; cotisations ; garde d'enfant...) ".

Le proviseur Bernard Vasseur invite dès aujourd’hui, les familles de Londres qui peuvent prétendre à bénéficier d’une bourse pour l’année prochaine, à déposer une demande auprès du Consulat générale de France à Londres. Attention, les demandes doivent être effectuées avant le 14 septembre et il faut impérativement, au préalable, prendre un rendez-vous pour cette démarche sur le site de l’ambassade.

Source
En savoir plus

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.