Scolarité française

2012 : Le Lycée Charles de Gaulle réduit ses effectifs au collège

Avenue des Ecoles - Lycee francais Charles de GaulleSynthèse de l’intervention donnée par Bernard Vasseur, proviseur du lycée lors de la dernière réunion Plan école.

Lors de son intervention à la réunion Plan école du 24 novembre dernier organisée par Laurent Batut, conseiller culturel adjoint en charge des questions éducatives, Mr Vasseur a précisé que la rentrée scolaire 2011 s’était déroulée dans de bonnes conditions. La moyenne des classes s’élève aujourd’hui en effet à 28.5 élèves par classe. La plus forte pression s’est retrouvée au lycée où 8 élèves de seconde qui, faute de place, ont dû s’inscrire au CNED.

Pour la rentrée scolaire 2012-2013, la situation va évoluer en fonction des niveaux scolaires:

• Pour le primaire

Les prévisions pour la rentrée prochaine au primaire sont identiques à celles de l’année 2011-2012. Aucune modification notable dans aucune des écoles primaires n’est à signaler, mise à part les aménagements suivants :

  • L’ouverture, à Marie D’Orliac (Fulham), de deux classes de CP bilingue, avec suppression d’une classe française,
  • l’école de Ealing verrait la fermeture de sa Petite Section de Maternelle (PSM) pour avoir deux classes par niveau, cela jusqu’au CM2,
  • l’école Wix verrait l’ouverture d’une classe de CM2 bilingue,
  • aucun changement n’est à noter sur le primaire de South Kensington (les classes de maternelles sont ainsi maintenues pour 2012).

• Pour le secondaire

Au lycée Charles de Gaulle (LCDG), on compte 31 divisions (classes) en moyenne et 28.7 élèves par classe. Ce sont donc là de bons chiffres du fait principalement de l’ouverture cette année du CFBL. Ce faisant, ce dernier, au niveau de son collège, n’est pas parvenu à remplir toutes ses classes. Il aura besoin d’une année supplémentaire pour le faire. Par conséquent, Mr Bernard Vasseur propose, à l’instar de la dernière rentrée, de n’accueillir aucun élève au niveau du collège (en dehors des écoles avec lesquelles le LCDG a un partenariat).

Dans cette perspective, estime –t’il «  on peut penser que le CFBL aura ses trois divisions par niveau pour la rentrée prochaine avec un effectif entre 25 et 30 élèves ».

Cette situation aura pour conséquence pour le lycée CDG de perdre trois classes niveau collège sans compter les 7% d’élèves qui partent chaque année, passant ainsi de 47 divisions cette année à 44 divisions l’année prochaine. L’objectif est donc de ne pas remplacer les départs et d’orienter cette année encore les nouveaux arrivants vers le collège de CFBL.

Cette décision confirmée depuis par Mr Batut lors d’un entretien en janvier devait être entérinée par le comité d’Etablissement de CDG à la mi-décembre. Elle a pour conséquence une pression moindre en termes d’effectifs sur le Lycée Charles de Gaulle. Elle permet aussi de facto d’accueillir la cohorte d’élèves qui arrivera au lycée, en augmentant ses effectifs de deux ou trois divisions en 2012 (élèves de troisième du lycée CDG et les 35 élèves potentiels venant du CFBL).

Le collège baisse donc en effectif grâce à la création du CFBL. Cet espace sera occupé par la création de deux, voire trois classes supplémentaires au lycée CDG. Le lycée est entrain de connaître le début de son expansion. Il devrait passer, en cinq ans, de 27 divisions à 38 divisions.

A l’évidence aujourd’hui, le lycée Charles de Gaulle n'a pas les 11 divisions supplémentaires nécessaires pour accueillir les élèves du primaire à terme, d’où la nécessité dans un premier temps d’orienter les nouveaux élèves du collège de CDG vers le CFBL pour libérer de l’espace, et conjointement bien évidement de travailler activement à la création d’un nouvel et dernier établissement scolaire français à Londres décidée au printemps dernier.

Source
  • Réunion Plan école, 24 novembre 2011 et compte rendu, 1er décembre 2011.

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.