Scolarité anglaise

Comment intégrer une école secondaire en Angleterre ?

Entretien : Les modalités et procédures d’inscription visant à intégrer un collège en Angleterre ne sont pas simples. Gina, maman de Honey, a bien voulu répondre à nos questions sur le sujet.

Quelles sont les étapes, les modalités à suivre pour inscrire son enfant dans une bonne école secondaire ?

  • Première étape.

Si vous êtes dans un établissement anglais, il est judicieux de vous renseigner pour connaître les établissements où les anciens élèves de votre école se sont dirigés cela pour les meilleurs d’entre eux. Il ne faut pas se limiter à ces écoles bien sûr. Examinez également les différentes caractéristiques des établissements. L’école est-elle mixte ? Quel est son niveau académique ? Quelle est la distance entre l’école et votre domicile ? Est-il facile d’y accéder ? Se renseigner sur les enseignements et notamment ceux dans les domaines artistiques, musicaux ou sportifs si cela est spécialement important à vos yeux. Essayez de cerner finalement l’école qui sera la meilleure pour votre enfant : une école compétitive, très Challenging, ou une petite structure qui encadre beaucoup ?

  • Deuxième étape

Une fois votre liste dressée, il faut visiter les établissements visés. Appelez les écoles, visitez leurs sites web et réservez-vous du temps pour vous rendre aux Journées Portes ouvertes (JPO).

Les écoles publiques

Concernant les écoles publiques de votre borough, vous pouvez obtenir un dossier d’inscription à la mairie de votre quartier. Idem pour les établissements situés dans les autres quartiers. Dans votre secteur, vous recevrez les documents des écoles à compléter par votre école. Il est probable que votre enfant sera accepté dans une école de votre quartier ou dans celui où votre enfant a fréquenté l’école primaire.

Les écoles confessionnelles demandent une présence à des services religieux au sein de la scolarité. De plus, il sera nécessaire de retourner à ces établissements un formulaire complété par votre paroisse donnant, par exemple, les détails sur votre engagement au sein de la communauté religieuse à laquelle vous appartenez.

Les écoles privées

Les écoles privées doivent être abordées individuellement. Elles sont en générales très enclines à vous faire parvenir leurs brochures. Là aussi, les Journées Portes Ouvertes peuvent être intéressantes avec cette fois-ci possibilité de restauration et parfois animations !

Quelques écoles privées travaillent ensemble et prennent alors la forme de conglomérats. C’est intéressant dans la mesure où, pour y prétendre, les élèves n’auront qu’à passer un examen commun.

Beaucoup d’écoles privées offrent des bourses d’études sous condition de ressource, ou au vu de l’excellence des élèves.

Pour les deux sortes d’écoles, l’attente peut être source de stress. Les bons élèves peuvent se voir offrir des places dans différents établissements qu’ils déclinent finalement pour accepter la première réponse qui a leur préférence. Ces places sont alors libres et donc proposées au suivant sur la liste établie par l’établissement visé et ainsi de suite... Donc ne vous découragez pas, une place peut finalement se libérer pour votre enfant, cela même au premier trimestre de septembre de l’année en cours...

2) Quelles sont les cinq premières recommandations à donner aux parents ?

  1. Faire la recherche sérieusement
     
  2. Ne pas s’inquiéter
     
  3. Essayer de ne pas trop reporter votre stress sur vos enfants
     
  4. Les préparer à travailler dur et à se concentrer
     
  5. Et rester positif !
     

Conseil : Si la majorité des enfants est bien préparée aux Sats dans leur école primaire, il n’en va pas toujours de même pour les examens d’entrée dans les écoles secondaires. Pour pallier ce manque, il est utile de télécharger des Examens Blancs des écoles sur leur site web et d’acheter les cahiers d’examens pour s’entrainer. Enfin, si vous voulez postuler pour un établissement avec un fort cursus artistique ou musical, il faudra travailler à une préparation spécifique dans ces domaines.

3) Pouvez-vous citer les écoles que vous recommandez pour le secteur de Westminster ?

Il est difficile de donner des recommandations. Vous pouvez, par exemple, examiner le site web de l’école primaire où se trouve votre enfant. Vous y trouverez parfois des recommandations sur les écoles secondaires destinées à leurs élèves.

Personnellement, j’aime :

A Fuhlam et Hammersmith :

4) Quels sont les principaux critères de sélection des écoles ?

  • Pour les écoles paroissiales, la présence à l’église. Ce sont des écoles publiques qui acceptent tous les enfants, de toutes capacités mais qui ont, chacune, leurs conditions d’inscription. Estimer alors les chances de succès est loin d’être aisé.
  • Les écoles privées ou publiques soumettent aux enfants des épreuves en mathématiques, anglais et de logique. Ecrits et oraux souvent.

5) Comment avez-vous préparé votre enfant à ces épreuves ?

J’ai utilisé des Bond examens blancs qui duraient dix minutes en mathématiques, anglais, verbaux et non verbaux (tests de logique). Pas trop lourds et amusants en même temps, cela participait à la révision de façon ludique. Un professeur particulier a assisté ma fille pendant quelques mois afin de l’aider en mathématiques et afin, également, de lui donner confiance en elle, même si elle était déjà bonne élève. Pour moi, sans faire des miracles, un professeur particulier peut aider l’enfant à explorer toutes ses capacités.

6) Votre fille a-t’elle obtenu une place ? Etes-vous satisfaite de son école ?

Je suis contente car ses efforts ont été payants. Evidemment, deux ou trois ans me paraissent nécessaires pour estimer si nous avons pris réellement ensemble la bonne décision. Et plus généralement, je dirais ne pas être sûre qu’il existe un choix idéal dans cette recherche. Chaque établissement possédant finalement, ses aspects positifs et ses aspects négatifs...

Traduction : Jasmine Rawlinson, Université de Warwick.
Pour aller plus loin :

Pour le quartier de Hammersmith& Fulham voir les informations sur : “How to apply to secondary schools if your child lives in Hammersmith & Fulham”:

http://www.lbhf.gov.uk/Directory/Education_and_Learning/Schools_and_Colleges/School_admissions/65018_Secondary_school_admissions.asp#HowtoappltosecondaryschoolsifyourchildlivesinHammersmithFulham

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.