L’OIB (Bac à option internationale) en quelques mots

OIB 1A la rentrée 2012, 139 sections internationales menant à l'OIB voyaient le jour dans nos lycées français. Elles répondaient à 3 objectifs...


• permettre aux élèves français de pratiquer une langue étrangère de manière approfondie,

• favoriser la transmission des patrimoines culturels des pays concernés,

• faciliter l'accueil et l'intégration d'élèves étrangers dans le système scolaire français et leur éventuel retour dans leur système d'origine.

 

La version britannique de l'OIB -qui nous intéressera ici- est un examen franco-britannique de fin d'études secondaires.

 

Il combine le vaste éventail de matières enseignées et la rigueur du baccalauréat français à des matières supplémentaires en anglais (niveau «A Level»), et ce en un seul diplôme ! Ce diplôme reconnu en France et en Grande-Bretagne pour une admission à l'université est aujourd'hui très sollicité dans les écoles françaises à l'étranger comme sur notre territoire.

 

L'OIB, un dispositif bilingue élitiste

 

L'OIB est un baccalauréat français L, ES et S. Il se prépare uniquement dans les établissements à sections internationales (voir liste en source ci-après). Il demande un travail supplémentaire au baccalauréat classique car il requiert des connaissances académiques et linguistiques équivalentes en anglais ET en français.

 

Pour l'obtenir, les candidats suivent le programme français de l'éducation nationale mais doivent passer des épreuves spécifiques de langue et littérature, d'histoire-géographie cela pour les trois séries L, ES et S.

 

Concrètement, les élèves reçoivent donc le même enseignement que les autres élèves de leur niveau, mais bénéficient en plus, de 4 heures de langue et littérature anglaise, et de 2 heures d'histoire-géographie supplémentaires dispensées en anglais (soit, avec les 3 heures d'anglais LV1, un total de 9 heures de cours en langue anglaise hebdomadaires dans toutes les classes du collège).

 

Le contenu de ces épreuves et le programme correspondant sont arrêtés en concertation par les autorités pédagogiques françaises et étrangères. L'OIB britannique offert en France est administré notamment par une institution britannique, l'Université de Cambridge. Il suit, curriculum anglais, les « A level » en anglais, histoire et géographie.

 

Ce diplôme du baccalauréat délivré aux candidats porte l'indication option internationale et celle de la section L, ES ou S dans laquelle était scolarisé le candidat.

 

Attention ! Rien à voir avec le BI (Baccalauréat international). Le baccalauréat international (BI) dit aussi "de Genève" (car créé par l'Organisation du baccalauréat international de Genève) est un diplôme étranger. Il n'est pas proposé dans nos écoles publiques. Les épreuves de ce baccalauréat ne correspondent d'ailleurs pas au programme français.

 

L'OIB, une preuve de compétence en anglais

OIB 2

La version britannique de l'OIB est largement acceptée par les universités britanniques comme une preuve de maîtrise de l'anglais sans nécessiter de surcroît des tests d'aptitude supplémentaires. Un vrai plus pour la gestion complexe des inscriptions post –bac....

 

Mais attention, contrairement aux diplômes d'anglais traditionnels, pour réussir l'OIB, il est nécessaire de pouvoir écrire (et parler) de façon analytique et approfondie et, ainsi, de démontrer la maîtrise de l'anglais à un niveau adéquat pour des études universitaires en Grande-Bretagne.

 

Cette section est donc ouverte à des élèves français possédant une bonne maîtrise de la langue anglaise, un bon niveau scolaire et des capacités de travail élevées, ainsi qu'à des élèves d'origine étrangère, anglophones.

 

L'objectif est de créer un cadre propice à l'apprentissage par les élèves français d'une langue vivante étrangère à un haut niveau et de favoriser la transmission des patrimoines culturels des pays concernés. Un intérêt soutenu pour la littérature anglophone et une grande motivation sont nécessaires pour suivre les enseignements de l'OIB.

 

Illustration

 

Les quelques 1100 élèves en 2013 qui suivent l'enseignement de la version britannique de l'OIB le font dans des établissements qui proposent ce double cursus franco-britannique.

 

Pour les études en France, ce diplôme est de plus en plus apprécié, y compris dans les classes préparatoires. Les élèves bilingues français-anglais et également biculturels Attention là encore peu d'élèves sont capables de s'adapter aux exigences de l'OIB.

 

Typiquement ces élèves ont l'un des profils suivants :

 

• Soit ils sont issus d'une autre section internationale britannique, ou d'un établissement bilingue,

• Soit ils ont effectué tout ou partie de leur scolarité antérieure dans un pays anglophone,

• Soit, outre le français, ils maîtrisent l'anglais pour d'autres raisons (pratique familiale par exemple

 

Procédure d'inscription pour prétendre à l'OIB

 

Tout d'abord, dans l'année de la 3ème (vers fin décembre), le dossier de candidature est à télécharger par les familles intéressées sur le site de l'établissement qui propose la section britannique. Une fois constitué, avec l'avis du collège d'origine, il doit être remis au lycée vers la fin mars. Est souvent alors organisée une journée Portes Ouvertes spécifiquement dédiée à la section internationale. Une visite donc à ne pas manquer !

 

Deuxième temps, des examens oraux et écrits sont organisés en avril ou mai et fin mai, les candidatures classées sont transmises à l'Inspection Académique pour affectation.

 

Enfin, l'affectation est prononcée au regard du dossier de l'enfant et de ses résultats aux tests par l'Inspecteur d'Académie fin juin sous réserve d'une décision de passage en 2nde GT.

 

L'affectation est finalement transmise aux familles par courrier par l'Académie de Paris et l'inscription se fera à partir de cette date, dès réception d'un courrier du collège.

 

Nb : Pour les enfants ne résidant pas dans le secteur de l'établissement offrant la section internationale, les parents doivent remplir une demande de dérogation. Sachez également qu'au sein des lycées privés sous contrat, la sélection des candidats revient au responsable de l'établissement lui-même après réception du dossier et des résultats des tests de niveau du candidat.

 

En guise de conclusion, il semble par expérience que les élèves qui réussiront ce double cursus en développant une capacité à travailler avec assiduité ainsi qu'une souplesse intellectuelle et culturelle auront pleinement vocation à devenir d'excellents étudiants dans un premier cycle universitaire en Grande-Bretagne, en France ou dans les Grandes Ecoles.

 

Sabine Cros,

29 septembre 2014

 

SOURCES :
• Sur les épreuves spécifiques de l'OIB, BO n° 40 du 3 novembre 2005
• Arrêté du 30 mars 2012 fixant la liste des sections internationales dans les écoles, collèges et lycées, Version consolidée au 25 juin 2014.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025687606
• Établissements autorisés à présenter des candidats à l'OIB en France
http://www.ciep.fr/loption-internationale-baccalaureat-oib/section-britannique

 

 

 

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.