Bilinguisme

Entretien avec Lorène Lemor, attachée de coopération éducative près l'ambassade de France

 

Lorne Lemor juin.2016

 

 

 

  

 

 

Le Point d’actualité : rentrée scolaire 2017 et avenir du plan Ecole

 

Bilan de la rentrée scolaire 2017 des différents établissements scolaires à Londres

D’un point de vue général, les effectifs sont en légère hausse sur l’ensemble des 15 établissements français homologués basés sur le territoire du Royaume-Uni (en incluant Aberdeen et Bristol).

Compte tenu du contexte actuel, cette hausse de 340 élèves ne s’explique pas par une arrivée de nouvelles familles mais en partie par des facteurs endogènes tels que l’intégration de l’Ecole Jeannine Manuel dans le réseau par exemple.
De façon plus ponctuelle, si l’on fait un tour d’horizon en quelques points des nouveautés concernant les principaux établissements londoniens :

L’école Jeannine Manuel fait désormais partie (pour ses élèves de la maternelle à la 6ème) du réseau des 13 écoles homologuées dont nous disposons à Londres.

Le lycée international de Londres Winston Churchill (2015) a ouvert cette année ses classes de terminale. Les résultats du brevet des collèges et des épreuves anticipées du baccalauréat sont très encourageants.

Le lycée Charles de Gaulle poursuit sa politique de travaux commencée au printemps 2017 et son processus de réduction des effectifs.


La rentrée 2017 en chiffres :
Nombre d’élèves dans le réseau français homologué au RU : 6 600 élèves (dont Grand Londres).

 

Réflexion sur l’Avenir du plan Ecole

Depuis 2008, le Plan Ecole dessine, sous l’autorité de l’Ambassade de France à Londres, l'évolution et l'organisation scolaire pour les familles françaises installées au RU au travers de trois objectifs.

Quel est l’avenir du plan Ecole dans le contexte actuel marqué par les discussions sur le Brexit ?

 

L'objectif 1 du Plan Ecole était d'augmenter de 500 places par an l'offre de places dans l'enseignement français homologué au Royaume Uni. Mission accomplie.

En l'espace de quelques années, quatre établissements français, le Collège Français bilingue de Londres (CFBL) en 2011, le Lycée International Winston Churchill (2015), l’Ecole Internationale Franco-Anglaise (2013) et l’Ecole Jeannine Manuel (2015) ont considérablement augmenté la capacité d'accueil dans le réseau homologué français.

L’offre scolaire s’est donc considérablement étoffée et diversifiée présentant des parcours scolaires bilingues différenciés permettant de répondre ainsi aux différentes aspirations des parents.

Le vote du Brexit et ses conséquences non prévisibles aujourd’hui en terme d’évolution des effectifs scolaires va nous amener à repenser le cadre et surtout les objectifs du plan pour tenir compte de cette nouvelle donne, avec l’ensemble des acteurs concernés.

 

L'objectif 2 du plan Ecole visait, à sa création, à doubler en 5 ans le nombre d'établissements offrant un enseignement bilingue franco-anglais au Royaume-Uni.

L’idée était d’ouvrir des classes de maternelle, primaire et secondaire organisées selon le programme scolaire britannique avec l’enseignement des matières littéraires, de l’art et du sport en français.

Dans ce cadre, les acteurs du plan Ecole ont soutenu le projet d’ouverture d’une filière française dans un établissement public britannique gratuit, situé à l’Est de Londres dans une zone encore non couverte par le réseau scolaire français. 

Le projet d’ouverture de cette école, mené dans le cadre de la politique de développement des ‘Free schools’ soutenue activement par le gouvernement de David Cameron, est aujourd’hui suspendu à la décision des autorités britanniques d’accréditer de nouvelles free schools.

En parallèle, nous réfléchissons à une offre bilingue alternative qui pourrait s’appuyer sur la création d’une association FLAM dans le quartier de Newham à cette rentrée 2017.

 

L'objectif 3 vise enfin à faire des écoles FLAM (Français Langue Maternelle) le premier maillon d'un enseignement bilingue.

Depuis sa création en 2013, l’association Parapluie Flam (www.parapluieflam.org) au Royaume-Uni a permis la mise en réseau d’une cinquantaine de structures FLAM au Royaume-Uni.

Elles accueillent chaque semaine, le week-end ou en fin d'après-midi en semaine, des enfants francophones scolarisés dans le système britannique.

Ce sont ainsi près de 4250 enfants qui peuvent bénéficier d'un soutien linguistique et culturel adapté à leurs niveaux d'enfants bilingues.

Dans un souci de professionnalisation croissante, 9 éducateurs des associa-tions FLAM du RU ont eu la chance de suivre en août 2017 une formation or-ganisée à Paris à destination du réseau mondial FLAM.

  

Entretien tenu par Sophie Guiroy-Meunier, novembre 2017

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.