Scolarité française

Les derniers chiffres de l’école française sous contrat à Londres

Les traits caractéristiques des écoles françaises sous contrat à Londres. Les chiffres importants à connaître pour 2010.

Sont considérées dans cette brève étude, les écoles françaises en gestion directe avec le gouvernement français, en d’autres termes sous contrat avec l’Etat.

Il s’agit

  • du lycée Charles de Gaulle de South Kensington qui concerne le primaire secondaire (Proviseur Bernard Vasseur)
  • de ses annexes assurant le primaire
    • Wix à Clapham au sud de la Tamise (Dir. Paul-Marie Blanchard)
    • Marie D’Orliac à Fuhlam au sud-ouest de Londres (Dir. Carine Capel)
    • André Malraux à Ealing (Dir. Elisabeth Dumas)

Une annexe située à Munster Road, dépendant de l'école Marie d'Orliac, a ouvert ses portes avec 4 classes (du CP au CM2).

A la rentrée 2010, 250 professeurs ont assurés la rentrée scolaire pour 3950 élèves répartis entre le primaire et secondaire les 3 et 6 septembre derniers. 3000 élèves se trouvaient inscrits sur le site de South Kensington tandis que 1000 autres se répartissaient dans les trois antennes délocalisées.

Les résultats obtenus au regard du niveau national français est excellent. Ainsi, Pour le baccalauréat de juin 2010 on compte :

  • 99.43% de réussite dont 90% avec mention contre
  • 87,2 % en France métropolitaine et DOM

Côté Anglais, le niveau scolaire est également largement reconnu dans la mesure où il se place au

  • 25eme rang sur les 50 premiers établissements indépendants dans le fameux classement Top50 du quotidien « The Independent » pour les résultats A Level (équivalent Bac) , devançant ici le collège d’Eton.
  • 15eme position au Top 50 des établissements indépendants sur les Secondary Schools pour les résultats aux GCSE.

La question des inscriptions a été en 2010 source d’inquiétude pour bon nombre de parents. Ainsi Même si la scolarité est coûteuse (environ 600£ par mois sans compter les 600£ de frais d’inscription la première année), les demandes ont encore une fois dépassé la capacité d’accueil de ces établissements.

En moyenne selon la chargée de la communication du Lycée Charles de Gaulle Alexandra Ceretti, près de 500 familles voient leur dossier refusé chaque année, refus se concentrant précisément pour

  • 65% pour les maternelles (35% de demandes acceptées)
  • 56% pour le l’école primaire
  • 27% pour le secondaire.

Une solution pour certaines familles a été de faire preuve de patience et finalement d’intégrer ces établissements grâce aux désistements de dernière minute. Environ 100 places ont ainsi -parfois même après la rentrée de septembre- pu être proposées à de nouveaux élèves.

Pour septembre 2011, le nouvel établissement de Kentish Town (primaire et secondaire bilingue) prévoit d’accueillir 700 élèves. Il permettra donc - au moins pour cette prochaine rentrée..- de donner satisfaction à un plus public plus important et plus large, tous ses enseignements étant fondés sur une approche bilingue et biculturelle.

Sources
En savoir plus

Education

 

Additional Information

En bref