Scolarité française

Back to school at CFBL, quoi de neuf?

Créé il y a 6 ans, Le Collège Français Bilingue de Londres traverse aujourd'hui une phase de mutation pour devenir en septembre 2017 un établissement partenaire de l'AEFE. Entretien avec son directeur, François-Xavier Gabet

 

En septembre 2017, le CFBL changera de statut au sein du réseau AEFE. Pouvez-vous nous ex-pliquer la nature de ce changement?


Aujourd'hui, Le Collège Français Bilingue de Londres est un établissement privé de droit an-glais qui a signé une convention avec l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE).

Ce qui veut dire que le CFBL est un établissement privé qui a sa propre personnalité juridique et gère ses propres finances.

L'AEFE a la responsabilité de nommer et rémunérer le chef d'établissement -sur lequel elle a autorité- et les 15 professeurs titulaires de l’Éducation Nationale (sur les 45 postes d'enseignants).
A partir de septembre 2017, le CFBL n’aura plus le statut d’établissement conventionné et rejoindra donc les 264 autres établissements partenaires du réseau sur les 500 appartenant au réseau AEFE.
Le chef d'établissement sera nommé par le comité de gestion, composé comme aujourd'hui de 12 membres dont 6 parents et 6 personnalités qualifiées nommées par la Chambre de commerce et d'industrie de Londres. Les professeurs seront recrutés par le chef d'établisse-ment et le comité de gestion sur contrat local.

Je tiens à souligner que cette évolution n’affectera pas la qualité de l’enseignement délivré qui a fait le succès de notre établisse-ment.

Le CFBL continuera bien sûr à suivre les programmes éducatifs nationaux et sera homo-logué par le ministère de l’Education nationale.
Le CFBL bénéficiera, dans le cadre de son statut de partenaire, des prestations de l’AEFE, notamment en matière de formation continue et d’ingénierie pédagogique.

Il continuera d’être soumis à une évaluation régulière des services français de l’Education nationale et des inspecteurs de l’Ofsted Britannique.
C'est un véritable challenge relevé avec enthousiasme et conviction par les professeurs, le personnel et les parents pour continuer à faire du CFBL un établissement dédié aux enfants.


Pourquoi un tel choix?


Dans un contexte londonien de plus en plus concurrentiel, le comité de gestion a choisi par cette décision de donner un nouvel élan à l'établissement en lui accordant une autonomie plus affirmée.

Cette autonomie pourra avoir aussi un écho auprès des équipes enseignantes dans le cadre de leurs enseignements et des projets qu’ils souhaiteront mettre en place.

L'établissement aura aussi une plus grande marge de manœuvre pour recruter et choisir ses enseignants afin d'être le plus en adéquation possible avec le projet éducatif.
Les frais de scolarité vont-ils augmenter?
L’autonomie budgétaire, et la maîtrise des frais de scolarité sont en effet des questions sou-levées par nombre de parents, d'autant que le CFBL est financé principalement par les cotisa-tions des familles.

Je peux cependant affirmer que la décision prise par le comité de gestion s’est appuyée aussi sur la capacité qu’a l’établissement à assurer cette transition sans impact sur les frais de scolarité.

Le CFBL est et demeure une "Charity" et ne vise donc pas à réaliser des profits.
Cette année, la hausse des frais de scolarité devrait même être moins élevée que les années précédentes et ne représenter que 3,5% d'augmentation environ.

Il faut d'ailleurs savoir que le conventionnement avec l'AEFE a un coût. A titre d'exemple, le CFBL, comme tous les éta-blissements conventionnés, reverse à l'AEFE une contribution financière représentant 6% des frais de scolarité. Le changement de statut devrait permettre de diviser par trois le montant de cette contribution .

 

Pour cette rentrée scolaire, vous avez inauguré un programme préparatoire à l'option internationale du brevet. Tous les élèves du collège y ont-ils accès?


Aujourd'hui, tous les élèves du collège bénéficient d'un certain nombre d'enseignement déli-vrés en langue anglaise, notamment en musique, art, informatique et sport ainsi que 5 heures d’enseignement de la langue anglaise. Ce qui représente 30 à 40% de l'enseignement total.
En inaugurant pour cette année ce programme de préparation, l'objectif est de pouvoir, à terme, offrir à un plus grand nombre d’élèves la possibilité de passer les épreuves de l’option Internationale du Brevet en 3ème.

Nous n'avons pas voulu en effet restreindre l'accès à cette option à un nombre limité d'élèves sélectionnés dès la 6ème, mais permettre à tous ceux qui sont motivés de choisir cette option en cours de route.
Concrètement, les élèves qui suivent l’option DNBi bénéficient d’un enseignement du programme d’histoire / géographie en Anglais, 2 heures par semaine et pourront se présenter aux épreuves de l’Option Internationale du Brevet à partir de juin 2019.


Pouvez-vous nous rappeler, en cette rentrée scolaire 2016/2017, le nombre d'élèves au sein de votre établissement ?


Nous avons presque atteint en cette rentrée scolaire notre capacité d'accueil maximale limi-tée à 700 élèves en accueillant 696 élèves.

Le primaire a été particulièrement demandé ce qui nous a incité à ouvrir une classe supplémentaire de double niveau en Cm1 /Cm2.


Quels sont vos projets et innovations pour l'année scolaire 2016/2017?


Cette année, nous avons décidé de louer un théâtre pour permettre à nos élèves de présen-ter la comédie musicale qu'ils auront préparée avec leurs professeurs de musique et d’anglais dans le cadre d’un projet interdisciplinaire.
Nous mettons l’accent aussi cette année sur les Sciences. Le département des Sciences du CFBL s’est considérablement renforcé avec le regroupement de la physique-Chimie, la SVT, la technologie, les mathématiques et l’informatique. Une semaine des sciences est d’ailleurs en préparation qui proposera à nos élèves et à leurs parents toute une série d’activités et d’évènements.

 

Quels sont vos rendez-vous scolaires 2016/2017 : journée Portes Ouvertes, gala, dates d'inscription ?


Depuis deux ans maintenant, nous préférons aux journées portes ouvertes, un accueil indivi-dualisé des élèves et de leurs parents intéressés par l’établissement.

Ils sont invités à prendre rendez-vous. Ils pourront ainsi visiter les locaux sur le temps scolaire et se rendre mieux compte de l’ambiance qui règne au CFBL.

Ils pourront aussi rencontrer le chef d’Etablissement qui répondra ainsi à leurs questions.
Comme chaque année, l’association de parents « CFBL Parents » organise un prestigieux gala.

Cette année, la soirée sera organisée le samedi 4 mars dans le décor féérique des salons de l’Hotel Renaissance à St Pancras.

Les dates des commissions d’inscription sont publiées sur le site web de l’établissement (www.cfbl.org.uk).

                                                                                                                                                                                                Entretien réalisé par Sophie Guiroy-Meunier, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                                                                                                                                                                                                Londres, janvier 2017

 

 

 

 

 

Entretien

  • Entretien avec Mme Mireille Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill

    Nous avons rencontré Mme Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill pour faire le point sur les nouveautés de cette deuxième année et les perspectives pour la prochaine rentrée scolaire.


    Pouvez-vous nous faire un point sur la situation actuelle de votre établissement ?

    Nous avons accueilli, cette année, 731 élèves soit une augmentation de 60% par rapport à l’année dernière. Nous avons aussi augmenté notre personnel en conséquence.

    Pour le lycée, nous comptons aujourd’hui 5 classes de seconde et 5 classes de première. Nous ouvrirons l’année prochaine 5 classes de terminales dans les filières L, S et ES, ce qui permet à chacun de trouver sa voie.


    Votre établissement se caractérise par son enseignement bilingue, proposez vous un bac à option internationale?

    Oui, en effet, nous proposons dès cette année à tous nos élèves de préparer l’Option Internationale du Baccalauréat francais (OIB).

    Les lycéens passeront toutes les épreuves correspondant à leur série, mais les épreuves de langue anglaise et d'histoire-géographie sont remplacées par deux épreuves en anglais à l’écrit et à l’oral, en littérature anglaise et histoire-géographie.

    Cette option est ouverte à ceux qui ont acquis un niveau élevé d’Anglais à l’écrit et à l’oral. Le bac option OIB est un plus et ouvre largement les portes des universités étrangères.


    Avez-vous d’autres projets pour l’avenir, j’ai entendu parlé de l’offre de l’International Baccalaureate?

    En effet, nous sommes actuellement en phase de préparation pour devenir “école candidate“ pour l'International Baccalaureate Organisation (IBO) Diploma Programme, enseigné en Anglais et qui s’adresserait à des élèves non-francophones.

    Cette demande ne garantit pas l'acceptation de notre candidature. L’IB Diploma Programme s’inscrirait particulièrement bien dans la culture de notre établissement ouvert sur le monde, la différenciation, le développement de la confiance en soi et de l’épanouissement de l’élève.


    Vous avez placé la technologie au coeur de la pédagogie par l’utilisation des tablettes numériques. Cette innovation a été accueillie au début avec beaucoup de méfiance, qu’en est-il aujourd’hui?

    C’est au contraire la pédagogie qui est au coeur de nos pratiques. Nous sommes sûrs que les outils technologiques peuvent être très utiles au service de la pédagogie.

    Nous cherchons en permanence à nous adapter au monde dans lequel vivront nos élèves demain, après le lycée. Et la technologie, qui a révolutionné nos vies en quelques années, est au coeur de cette réflexion.

    Comme vous le voyez, nous souhaitons offrir à nos élèves une diversité de méthodes pour leur permettre de s’épanouir pleinement.

    Nous sommes conscients que toute nouveauté suscite des interrogations, c’est pourquoi nous sommes particulièrement attentifs aux questions des parents.

    Nous avons ainsi mis en place à l’attention des parents une formation afin qu’ils se familiarisent avec les outils, les applications autorisées et utilisées et qu’ils soient au courant de la sécurité mise en place dans notre dispositif.

    Pour répondre à toutes leurs questions nous proposons des séances avec notre service informatique le mercredi matin.


    Quels sont les projets que vous avez mis en place cette année?

    Cette année, nous avons pu proposer « un programme d’études hors les murs » permettant à 44 élèves de 1ère de partir à l’étranger, au Laos ou au Népal, tout en se rendant utile, pour travailler avec les associations caritatives locales et vivre en immersion avec les habitants du pays. Pour nos élèves de 4ème, nous avons organisé des voyages d’étude linguistique au Guatemala, à Shanghai et à Pékin.

    L’autonomie et l’ouverture d’esprit que cela développe chez nos élèves nous tient à coeur.


    Quels sont vos prochains rendez-vous?

    Nous vous invitons à nos prochaines portes ouvertes organisées pour le secondaire le vendredi 19 mai prochain.

    Une première commission d’affectation des places s’est certes tenue le 2 février dernier mais il est toujours possible de faire une demande d’inscription pour votre enfant au sein de notre établissement, il nous reste des places dans certaines classes.

     

    Entretien réalisé par Sophie Guiroy, Londres, Mai 2017

     

    Pour aller plus loin:

    http://www.lyceeinternational.london/

     

     

Education

 

Additional Information

En bref