Scolarité française

Une enquête pour la communauté française de Londres à ne pas manquer

Quel est le processus de décision en matière de choix des écoles à Londres ? Voilà le cœur du sujet de cette enquête. Prenez le temps pour y répondre c'est important !

 

Merci de cliquer sur le lien suivant: http://www.frenchsurvey.co.uk


Cette enquête a été conçue par une fondation éducative créée en lien avec l'Ambassade de France. Il s'agit de la première enquête du genre réalisée à cette échelle.


La date limite pour pouvoir y répondre est le mercredi 24 février à minuit. Le questionnaire prendra environ 10 minutes pour être complété.


Depuis trop longtemps la question n'avait pas été posée aux principaux intéressés. Quelle école fréquentent nos enfants ? Anglaise, française, internationale ?

Il est dit ici ou là que 20 % de nos enfants apprennent dans les écoles françaises à Londres...


Qu'en est-il aujourd'hui ?


Premier constat : la population française ne cesse de croître dans le Grand Londres. Cette expatriation change de visage, elle se prolonge dans le temps et s'intègre plus qu'avant au tissu local, que cela soit par choix ou nécessité.
Sur le terrain aussi, l'offre de scolarité a beaucoup évolué depuis 2008 et le Plan Ecole. En 2011 le Collège français bilingue de Londres fait sa rentrée à Kentish Town. En 2015 au sein du réseau AEFE, le lycée international Winston Churchill ouvre ses portes tout comme l'Ecole Jeannine Manuel et l'EIFA pour son secondaire.


Où en est-on de la demande ? Les parents ont la parole !


Les services de l'ambassade donnent la parole aux familles afin de mieux cerner leur processus de décision en matière de choix éducatif.

Sur la base d'entretiens avec des acteurs de l'éducation, des chefs d'établissements, un institut de sondage organise ce mois-ci un questionnaire pour approfondir et actualiser les données.
Quelle est la cible ? Large, elle vise les parents dont les enfants sont scolarisés dans le réseau français (AEFE ou pas), ceux qui ont fait le choix d'une scolarité anglaise pour le long terme, mais également la population anglaise qui choisit dans le système anglais des écoles proposant le français via des sections bilingues. Enfin des nationalités tierces installées dans le Grand Londres sont aussi sollicitées.
Les vecteurs choisis à Londres pour atteindre ces populations sont multiples : La Chambre de Commerce, les chefs d'établissements, les Associations FLAM (Petites Ecoles du samedi) l'Institut Français, la presse et les associations françaises.


Connaitre la demande pour proposer une meilleure offre de scolarité


Nos établissements scolaires répondent-ils à nos attentes en termes de demande et de pédagogie ? C'est à vous de répondre dans ce questionnaire de manière anonyme et confidentielle. N'hésitez pas. Ces nouvelles données indispensables permettront d'esquisser les nouvelles lignes du Plan Ecole de Londres pour demain.


Merci

NB: Cette étude est menée par la société d'études de marché, Shift Learning, spécialisée dans les questions éducatives.

Pour toute demande d'information sur cette étude, nous vous invitons à contacter . Shift Learning est signataire du Code de Conduite de la Market Research Society. Pour en savoir plus sur les normes de conduites et de déontologie de Shift Learning, veuillez vous référer à son site Internet : http://www.shift-learning.co.uk

 

Sabine Cros-Scherer, février 2016

 

 

Education

 

Additional Information

En bref