Scolarité anglaise

Mieux connaître et comprendre l’école anglaise : L’uniforme

uniforme 1Comme les élèves sont beaux dans leurs uniformes ! Comme il est tentant de choisir l'école de son enfant en fonction des uniformes !

 

Mais au-delà de son rôle esthétique, pourquoi les écoles anglaises optent-elles si souvent en faveur de l'uniforme ? Quelles valeurs y sont associées ? Y a-t-il un consensus sur le port de l'uniforme ?Avenue des écoles vous propose quelques éléments de réponse.

L'uniforme scolaire est très courant au Royaume-Uni. 98 % des écoles publiques secondaires imposent l'uniforme, ainsi que 79 % des écoles primaires.

Dans le secondaire, l'uniforme se compose généralement d'un blazer aux couleurs de l'école, d'une chemise, de la cravate de l'école, d'un pantalon (ou d'une jupe) noir, gris ou bleu marine, de chaussettes foncées, de chaussures noires unies et d'un pull portant l'écusson de l'école. A cela s'ajoute une tenue spécifique pour le sport comprenant le polo de l'école.

Dans les écoles primaires, le blazer et le pull sont souvent remplacés par un sweat arborant l'écusson de l'école.

En l'absence d'uniforme, les écoles établissent des codes vestimentaires souvent assez stricts (interdiction de porter des tee-shirts de foot, des robes ou des hauts à bretelles fines, des vêtements avec des inscriptions...).

uniform350px

 

 Les règlements des écoles peuvent aussi contenir des dispositions relatives aux voiles portés par certaines petites filles musulmanes comme par exemple, l'obligation de porter un voile aux couleurs de l'école.

Contrairement au tablier anciennement de mise en France, l'uniforme en Angleterre crée de la ressemblance à l'intérieur de l'école tout en se démarquant des autres établissements. Ainsi, par le port de ces vêtements, l'écolier est invité à distinguer son école des autres, à s'y identifier. En effet, en Angleterre, chaque école développe son projet éducatif et son 'ethos' (ses valeurs). L'école se construit comme une 'communauté' qui cherche à créer du lien en son sein, de la cohésion, un sentiment d'appartenance. Cela passe par l'incitation à l'identification. L'uniforme en est un exemple particulièrement visible.

 

Le port de l'uniforme peut parfois faire débat, notamment lorsque les établissements accueillent principalement des enfants de familles d'enseignants ou exerçant des métiers culturels. Cela s'explique par le souci de ces parents de permettre aux enfants de s'exprimer. Dans les milieux plus modestes, la qualité et le faible coût des vêtements proposés sont des arguments de poids en faveur de l'uniforme ; chez d'autres fractions des classes moyennes (professions libérales, cadres du secteur privé), l'uniforme est prisé pour ses connotations d'ordre et de discipline.

L'OFSTED a constaté que l'introduction d'uniformes chics dans les écoles sensibles était de nature à améliorer les comportements des élèves.
Ces dernières semaines, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer le coût trop élevé des uniformes dans les établissements où les parents sont obligés de se fournir chez un prestataire choisi par l'école. D'après l'étude réalisée par Citizens Advice, le coût varie de £22,25 à £127 selon les cas, ce qui reste relativement raisonnable comparé au prix de certains vêtements de marque très répandus dans les cours d'écoles françaises !

Rédigé par Véronique Hébreard et illustré par Marie Trotzier pour Avenuedesecoles.com 

Pour en savoir plus :

http://www.telegraph.co.uk/education/2117218/Ofsted-Smart-uniforms-and-house-systems-transform-failing-schools.html
http://www.telegraph.co.uk/news/1527756/Ofsted-urged-to-tackle-schools-that-overcharge-parents-for-uniforms.html 

http://www.education.gov.uk/popularquestions/a005643/school-uniform

 

 

Entretien

  • Entretien avec Mme Mireille Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill

    Nous avons rencontré Mme Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill pour faire le point sur les nouveautés de cette deuxième année et les perspectives pour la prochaine rentrée scolaire.


    Pouvez-vous nous faire un point sur la situation actuelle de votre établissement ?

    Nous avons accueilli, cette année, 731 élèves soit une augmentation de 60% par rapport à l’année dernière. Nous avons aussi augmenté notre personnel en conséquence.

    Pour le lycée, nous comptons aujourd’hui 5 classes de seconde et 5 classes de première. Nous ouvrirons l’année prochaine 5 classes de terminales dans les filières L, S et ES, ce qui permet à chacun de trouver sa voie.


    Votre établissement se caractérise par son enseignement bilingue, proposez vous un bac à option internationale?

    Oui, en effet, nous proposons dès cette année à tous nos élèves de préparer l’Option Internationale du Baccalauréat francais (OIB).

    Les lycéens passeront toutes les épreuves correspondant à leur série, mais les épreuves de langue anglaise et d'histoire-géographie sont remplacées par deux épreuves en anglais à l’écrit et à l’oral, en littérature anglaise et histoire-géographie.

    Cette option est ouverte à ceux qui ont acquis un niveau élevé d’Anglais à l’écrit et à l’oral. Le bac option OIB est un plus et ouvre largement les portes des universités étrangères.


    Avez-vous d’autres projets pour l’avenir, j’ai entendu parlé de l’offre de l’International Baccalaureate?

    En effet, nous sommes actuellement en phase de préparation pour devenir “école candidate“ pour l'International Baccalaureate Organisation (IBO) Diploma Programme, enseigné en Anglais et qui s’adresserait à des élèves non-francophones.

    Cette demande ne garantit pas l'acceptation de notre candidature. L’IB Diploma Programme s’inscrirait particulièrement bien dans la culture de notre établissement ouvert sur le monde, la différenciation, le développement de la confiance en soi et de l’épanouissement de l’élève.


    Vous avez placé la technologie au coeur de la pédagogie par l’utilisation des tablettes numériques. Cette innovation a été accueillie au début avec beaucoup de méfiance, qu’en est-il aujourd’hui?

    C’est au contraire la pédagogie qui est au coeur de nos pratiques. Nous sommes sûrs que les outils technologiques peuvent être très utiles au service de la pédagogie.

    Nous cherchons en permanence à nous adapter au monde dans lequel vivront nos élèves demain, après le lycée. Et la technologie, qui a révolutionné nos vies en quelques années, est au coeur de cette réflexion.

    Comme vous le voyez, nous souhaitons offrir à nos élèves une diversité de méthodes pour leur permettre de s’épanouir pleinement.

    Nous sommes conscients que toute nouveauté suscite des interrogations, c’est pourquoi nous sommes particulièrement attentifs aux questions des parents.

    Nous avons ainsi mis en place à l’attention des parents une formation afin qu’ils se familiarisent avec les outils, les applications autorisées et utilisées et qu’ils soient au courant de la sécurité mise en place dans notre dispositif.

    Pour répondre à toutes leurs questions nous proposons des séances avec notre service informatique le mercredi matin.


    Quels sont les projets que vous avez mis en place cette année?

    Cette année, nous avons pu proposer « un programme d’études hors les murs » permettant à 44 élèves de 1ère de partir à l’étranger, au Laos ou au Népal, tout en se rendant utile, pour travailler avec les associations caritatives locales et vivre en immersion avec les habitants du pays. Pour nos élèves de 4ème, nous avons organisé des voyages d’étude linguistique au Guatemala, à Shanghai et à Pékin.

    L’autonomie et l’ouverture d’esprit que cela développe chez nos élèves nous tient à coeur.


    Quels sont vos prochains rendez-vous?

    Nous vous invitons à nos prochaines portes ouvertes organisées pour le secondaire le vendredi 19 mai prochain.

    Une première commission d’affectation des places s’est certes tenue le 2 février dernier mais il est toujours possible de faire une demande d’inscription pour votre enfant au sein de notre établissement, il nous reste des places dans certaines classes.

     

    Entretien réalisé par Sophie Guiroy, Londres, Mai 2017

     

    Pour aller plus loin:

    http://www.lyceeinternational.london/

     

     

Education

 

Additional Information

En bref