Scolarité anglaise

C’est la rentrée ? Youpi ! Vive l’école....

Cahier d'ecole pour la rentreeDélicate période que représente la rentrée scolaire pour certains enfants. D’autres sont déjà impatients, excités à cette perspective. Pour tous, voici quelques recommandations pour faire de ces premiers jours un succès.

Nos grandes et belles vacances sont maintenant terminées. Nous voici de retour à la maison avec la perspective très prochaine de la rentrée des classes. Si les cahiers sont restés fermés, si les lectures n’ont pas été très nombreuses malgré le tas de livres emmené avec vous, il est grand temps d’aborder la perspective prochaine du retour à l’école.

Avant la rentrée pensez à adopter progressivement un rythme se rapprochant de celui de l’école. Fini les couchers tard et les levers identiques. Essayez plutôt d’optimiser votre rentrée en amont avec une organisation calme et appropriée. N’oubliez-pas, le stress chez votre enfant peut être au rendez-vous avec le sentiment gardé secret d’avoir tout oublié s’ajoutant ici à l’angoisse devant l’inconnu que représente cette nouvelle année qui s’annonce.

• Conseils pour faire de cette rentrée une opération réussie pour tous

Maternelle, cours préparatoire : qu’est ce qui change vraiment pour votre enfant ?

Votre enfant commence la petite section de maternelle

SONGER A RASSURER. Il s’agit là d’une étape nouvelle dans le développement social de votre enfant et c’est la première fois qu’il rentre dans une communauté non maternante (comme la crèche ou la nursery). De quelle manière alors? Lisez des histoires rigolotes autour et sur l’école. Restez avec lui les premiers temps pendant l’école. C’est chose possible et bien accueilli dans les écoles françaises comme anglaises. Parlez-lui du déroulé de la journée : à quelle heure il va manger, faire la sieste jouer dans la cour... Dites-lui qui viendra le chercher et à quelle heure.

Parlez de l’école avec lui et écoutez ses questions et ses craintes, écoutez l’idée qu’il se fait de l’école et partez en voyage imaginaire avec lui sur ce thème. « Dessine-moi une école »... Vous connaissez non ?

C’est le premier jour en CP

DONNER CONFIANCE. Stimulez le changement, valorisez cette nouvelle étape, ne projetez pas vos souvenirs et angoisses passés sur le sujet à votre enfant. Vous n’avez pas aimé l’école et elle vous l’a bien rendue ? Qu’importe ! Il n’est plus question de vous ! Laissez à votre enfant la liberté de tracer sa route dans ce nouveau cadre. Il vous montrera lui son école et la perception qu’il en a vous surprendra à coup sûr.

Cahier d'ecole pour la rentreeDONNER ENVIE. Donnez envie dans tous les sens. Envie de lire, envie d’apprendre, de se faire des amis, envie de faire plaisir à sa nouvelle maîtresse, envie de bien faire (cette envie, avez-vous remarqué qu’il la possède déjà ?...). Oui à cet âge, les enfants adorent apprendre alors ne vous privez pas de lui dire qu’il va faire des choses nouvelles, plus intéressantes encore que ce qu’il connait aujourd’hui même si désormais les devoirs après l’école seront présents.

EVITER LA PRESSION. Evitez le « Ah tu rentres à la grande école ! » Cela fait monter le stress inutilement. Expliquez lui qu’apprendre à lire cela prend du temps, parfois jusqu’à Noël. Certains petits pensent qu’en une journée la chose est réglée et quelle déception ensuite !

FAITES LUI CONFIANCE. L’essentiel est de donner confiance à l’enfant, ne le comparer pas aux autres et conjurer l’obsession de la réussite, ce qui passe par l’oubli des notes des évaluations. Ce n’est pas parce que qu’on apprend vite à décoder qu’on lira mieux plus tard. Le plus important est de comprendre ce que l’on lit.

Vous pouvez enfin aller vous promener devant sa nouvelle école quelques jours avant sa rentrée pour poser un décor à ce prochain rendez-vous. Ou bien invitez pour un play time ses copains de l’année dernière qu’il retrouve à coup sûr à l’école.

DONNER DE BONNES HABITUDES. Dès les premiers jours de la rentrée, mettez en place un rituel pour les devoirs : 10-15 minutes après ou avant avoir joué. Prenez un peu de temps avec lui.

• Du bon sens, surtout du bon sens ...

Optez pour un dialogue serein avec votre enfant au sujet de l’école. Pas de sujets tabous, pas de complexe devant le rendez-vous de la rentrée, cela aidera grandement votre enfant à se projeter positivement dans cette perspective. Et toujours sachez prendre vos distances par rapport à vos propres expériences concernant l’école. A bannir donc « Pour moi cela n’a pas été formidable, mais je pense que pour toi, ce sera mieux et je m’y emploie... » Ça non !...

Si un enfant ne veut pas aller à l’école, tentez alors de percer le mystère et trouvez la cause de ce refus souvent extérieur d’ailleurs à l’école. Attention à la pression, trop de pression des parents peut aboutir à ce refus d’obstacle. Même si la chose vous semble délicate tentez toujours en premier lieu le naturel, l’évidence… il est évident que pour apprendre votre enfant – chose qu’il réclame naturellement à ces âges- doit aller à l’école alors pas de soucis on y va ... Bonne rentrée à tous !

Sources
  • C. Collin, Au secours ! Mon enfant rentre à l’école, Ed. du Rocher, août 2011, 160 pages.
  • M. Laronche, « Les parents, garants d’une rentrée sans stress », Le Monde, 23 août 2011, p22.
En savoir plus
  • M. Szejer, Petite école, grande rentrée, Bayard Centurion, avril 2011
  • M. Bernard, Le guide de l’école maternelle, First Editions, juillet 2011, 192p.
  • S. Aupetit-Sarzaud, J’aide mon enfant à surmonter son stress, Ed. Eyrolles, septembre 2011.

Entretien

  • Entretien avec Mme Mireille Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill

    Nous avons rencontré Mme Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill pour faire le point sur les nouveautés de cette deuxième année et les perspectives pour la prochaine rentrée scolaire.


    Pouvez-vous nous faire un point sur la situation actuelle de votre établissement ?

    Nous avons accueilli, cette année, 731 élèves soit une augmentation de 60% par rapport à l’année dernière. Nous avons aussi augmenté notre personnel en conséquence.

    Pour le lycée, nous comptons aujourd’hui 5 classes de seconde et 5 classes de première. Nous ouvrirons l’année prochaine 5 classes de terminales dans les filières L, S et ES, ce qui permet à chacun de trouver sa voie.


    Votre établissement se caractérise par son enseignement bilingue, proposez vous un bac à option internationale?

    Oui, en effet, nous proposons dès cette année à tous nos élèves de préparer l’Option Internationale du Baccalauréat francais (OIB).

    Les lycéens passeront toutes les épreuves correspondant à leur série, mais les épreuves de langue anglaise et d'histoire-géographie sont remplacées par deux épreuves en anglais à l’écrit et à l’oral, en littérature anglaise et histoire-géographie.

    Cette option est ouverte à ceux qui ont acquis un niveau élevé d’Anglais à l’écrit et à l’oral. Le bac option OIB est un plus et ouvre largement les portes des universités étrangères.


    Avez-vous d’autres projets pour l’avenir, j’ai entendu parlé de l’offre de l’International Baccalaureate?

    En effet, nous sommes actuellement en phase de préparation pour devenir “école candidate“ pour l'International Baccalaureate Organisation (IBO) Diploma Programme, enseigné en Anglais et qui s’adresserait à des élèves non-francophones.

    Cette demande ne garantit pas l'acceptation de notre candidature. L’IB Diploma Programme s’inscrirait particulièrement bien dans la culture de notre établissement ouvert sur le monde, la différenciation, le développement de la confiance en soi et de l’épanouissement de l’élève.


    Vous avez placé la technologie au coeur de la pédagogie par l’utilisation des tablettes numériques. Cette innovation a été accueillie au début avec beaucoup de méfiance, qu’en est-il aujourd’hui?

    C’est au contraire la pédagogie qui est au coeur de nos pratiques. Nous sommes sûrs que les outils technologiques peuvent être très utiles au service de la pédagogie.

    Nous cherchons en permanence à nous adapter au monde dans lequel vivront nos élèves demain, après le lycée. Et la technologie, qui a révolutionné nos vies en quelques années, est au coeur de cette réflexion.

    Comme vous le voyez, nous souhaitons offrir à nos élèves une diversité de méthodes pour leur permettre de s’épanouir pleinement.

    Nous sommes conscients que toute nouveauté suscite des interrogations, c’est pourquoi nous sommes particulièrement attentifs aux questions des parents.

    Nous avons ainsi mis en place à l’attention des parents une formation afin qu’ils se familiarisent avec les outils, les applications autorisées et utilisées et qu’ils soient au courant de la sécurité mise en place dans notre dispositif.

    Pour répondre à toutes leurs questions nous proposons des séances avec notre service informatique le mercredi matin.


    Quels sont les projets que vous avez mis en place cette année?

    Cette année, nous avons pu proposer « un programme d’études hors les murs » permettant à 44 élèves de 1ère de partir à l’étranger, au Laos ou au Népal, tout en se rendant utile, pour travailler avec les associations caritatives locales et vivre en immersion avec les habitants du pays. Pour nos élèves de 4ème, nous avons organisé des voyages d’étude linguistique au Guatemala, à Shanghai et à Pékin.

    L’autonomie et l’ouverture d’esprit que cela développe chez nos élèves nous tient à coeur.


    Quels sont vos prochains rendez-vous?

    Nous vous invitons à nos prochaines portes ouvertes organisées pour le secondaire le vendredi 19 mai prochain.

    Une première commission d’affectation des places s’est certes tenue le 2 février dernier mais il est toujours possible de faire une demande d’inscription pour votre enfant au sein de notre établissement, il nous reste des places dans certaines classes.

     

    Entretien réalisé par Sophie Guiroy, Londres, Mai 2017

     

    Pour aller plus loin:

    http://www.lyceeinternational.london/

     

     

Education

 

Additional Information

En bref