Les nouveautés de la rentrée en France

La rentrée 2015 réserve son lot de réformes aux 12 millions d’élèves qui reprennent le chemin de l’école en France. Voici celles que vous devez retenir …

Cette rentrée 2015, la troisième depuis que le gouvernement socialiste a engagé sa refondation de l’école de la République, amène son lot de réformes et de nouveautés.

Elles visent essentiellement le primaire et surtout la maternelle. Egalement, l’enseignement moral et civique (EMC) est organisé à tous les niveaux du primaire et secondaire et le découpage des vacances scolaires s’adapte à la réforme territoriale en place depuis janvier 2015.

 

En maternelle, priorité au langage dans une école « bienveillante »

Vu du banc de l'élève, c'est en maternelle que les nouveautés sont les plus palpables aujourd’hui.

Après avoir consulté les enseignants l’année dernière, le Conseil Supérieur des Programmes (CSP) a distingué cinq axes d’apprentissage.

Ces programmes visent à mieux prendre en compte le développement de l’enfant, en privilégiant des activités ludiques. Le cap fixé doit permettre de trouver un équilibre entre l’épanouissement personnel de jeunes enfants et leur préparation à l’entrée en classe de CP.

Voici les cinq axes des nouveaux programmes de maternelle:

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : l’accent est notamment mis sur la dimension orale, indispensable pour faciliter l’entrée dans la culture de l’écrit.
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique: le sport doit permettre de contribuer au développement moteur, sensoriel et affectif des enfants, mais aussi de développer leur sociabilisation et de « construire l’égalité entre filles et garçons ».
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques : l’école maternelle se veut une porte d’entrée vers les arts visuels, du son ou du spectacle vivant.
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée : cela consiste en l’apprentissage des nombres, des quantités, des ordres de grandeur, ainsi que des formes.
  • Explorer le monde: les enseignants se concentrent sur l’apprentissage des dimensions spatiales et temporelles, ainsi que sur l’exploration des objets et de la matière. Concrètement, connaître les jours de la semaine, savoir ce que signifie hier, demain...

Autant d’évolutions vers ce que l’éducation nationale française appelle une école maternelle « bienveillante », qui doit « donner envie aux enfants ».

Un regard anglo-saxon enfin posé à l’école française …. Affaire à suivre sur le terrain.

 

Une nouvelle évaluation en CE2

On a beaucoup écrit sur le niveau des élèves en Français et Mathématiques en France.

Le gouvernement souhaite aujourd’hui un état des lieux.

Par conséquent, les enseignants de CE2 devront faire passer des tests à leurs élèves en début d’année.

Fournies par le ministère, ces évaluations doivent permettre d’estimer leur niveau en français et en mathématiques, afin d’identifier les éventuelles difficultés des jeunes.

Dès septembre 2015, ces tests de lecture et d’écriture s’effectueront de manière systématique « quinze jours après la rentrée », sous la forme d’un questionnaire à choix multiples (QCM).

Les futures évaluations s’inscrivent dans une logique de diagnostic. Tous les enseignants de CE2 feront passer des tests fournis par le ministère pour s’assurer que leurs élèves maîtrisent les fondamentaux en français et pour déterminer comment chacun d’eux se situe par rapport au niveau attendu au niveau National.

Programmées peu après la rentrée, ces évaluations laisseront aux enseignants une année entière pour aider les élèves à surmonter leurs éventuelles difficultés avant la fin du cycle CP-CE1-CE2.

 

Un enseignement moral et civique (EMC)

Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique.

Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions.

Une initiation aux médias et à l’information est également encouragée.

Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine.

Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quel que soit leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

 

Un calendrier scolaire revu et corrigé

La composition des trois zones de vacances A, B et C, a été revue.

Désormais, les académies franciliennes (Versailles, Paris et Créteil) seront en vacances en même temps que celles de Toulouse et Montpellier.

Les académies de l’ouest de la France (Nantes, Rennes et Caen) rejoignent celle d’Aix-Marseille ainsi que celles situées en Picardie, dans le nord, le nord-est et le centre du pays. Enfin, les académies de Bordeaux et Poitiers sont dans la même zone que celles de Limoges, Clermont-Ferrand, Lyon, Grenoble, Dijon et Besançon.

Ce nouveau découpage doit permettre de s’adapter à la réforme territoriale et aux 13 nouvelles régions qui ont été délimitées.

Il permet en effet à toutes les académies d’une même région de partir en vacances en même temps. Mais il s’adapte aussi aux habitudes de départ des uns et des autres et doit permettre d’éviter les engorgements sur les routes, notamment celles menant aux stations de ski pendant les congés d’hiver.

 

L’orientation : un concept au service des élèves

Dès la sixième de cette année, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé.

L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit aussi voir le jour et permettre plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect -très présent dans les écoles anglaises- gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.

Sabine Cros, Avenue des Ecoles, septembre 2015

 

 

Entretien

  • Entretien avec Mme Mireille Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill

    Nous avons rencontré Mme Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill pour faire le point sur les nouveautés de cette deuxième année et les perspectives pour la prochaine rentrée scolaire.


    Pouvez-vous nous faire un point sur la situation actuelle de votre établissement ?

    Nous avons accueilli, cette année, 731 élèves soit une augmentation de 60% par rapport à l’année dernière. Nous avons aussi augmenté notre personnel en conséquence.

    Pour le lycée, nous comptons aujourd’hui 5 classes de seconde et 5 classes de première. Nous ouvrirons l’année prochaine 5 classes de terminales dans les filières L, S et ES, ce qui permet à chacun de trouver sa voie.


    Votre établissement se caractérise par son enseignement bilingue, proposez vous un bac à option internationale?

    Oui, en effet, nous proposons dès cette année à tous nos élèves de préparer l’Option Internationale du Baccalauréat francais (OIB).

    Les lycéens passeront toutes les épreuves correspondant à leur série, mais les épreuves de langue anglaise et d'histoire-géographie sont remplacées par deux épreuves en anglais à l’écrit et à l’oral, en littérature anglaise et histoire-géographie.

    Cette option est ouverte à ceux qui ont acquis un niveau élevé d’Anglais à l’écrit et à l’oral. Le bac option OIB est un plus et ouvre largement les portes des universités étrangères.


    Avez-vous d’autres projets pour l’avenir, j’ai entendu parlé de l’offre de l’International Baccalaureate?

    En effet, nous sommes actuellement en phase de préparation pour devenir “école candidate“ pour l'International Baccalaureate Organisation (IBO) Diploma Programme, enseigné en Anglais et qui s’adresserait à des élèves non-francophones.

    Cette demande ne garantit pas l'acceptation de notre candidature. L’IB Diploma Programme s’inscrirait particulièrement bien dans la culture de notre établissement ouvert sur le monde, la différenciation, le développement de la confiance en soi et de l’épanouissement de l’élève.


    Vous avez placé la technologie au coeur de la pédagogie par l’utilisation des tablettes numériques. Cette innovation a été accueillie au début avec beaucoup de méfiance, qu’en est-il aujourd’hui?

    C’est au contraire la pédagogie qui est au coeur de nos pratiques. Nous sommes sûrs que les outils technologiques peuvent être très utiles au service de la pédagogie.

    Nous cherchons en permanence à nous adapter au monde dans lequel vivront nos élèves demain, après le lycée. Et la technologie, qui a révolutionné nos vies en quelques années, est au coeur de cette réflexion.

    Comme vous le voyez, nous souhaitons offrir à nos élèves une diversité de méthodes pour leur permettre de s’épanouir pleinement.

    Nous sommes conscients que toute nouveauté suscite des interrogations, c’est pourquoi nous sommes particulièrement attentifs aux questions des parents.

    Nous avons ainsi mis en place à l’attention des parents une formation afin qu’ils se familiarisent avec les outils, les applications autorisées et utilisées et qu’ils soient au courant de la sécurité mise en place dans notre dispositif.

    Pour répondre à toutes leurs questions nous proposons des séances avec notre service informatique le mercredi matin.


    Quels sont les projets que vous avez mis en place cette année?

    Cette année, nous avons pu proposer « un programme d’études hors les murs » permettant à 44 élèves de 1ère de partir à l’étranger, au Laos ou au Népal, tout en se rendant utile, pour travailler avec les associations caritatives locales et vivre en immersion avec les habitants du pays. Pour nos élèves de 4ème, nous avons organisé des voyages d’étude linguistique au Guatemala, à Shanghai et à Pékin.

    L’autonomie et l’ouverture d’esprit que cela développe chez nos élèves nous tient à coeur.


    Quels sont vos prochains rendez-vous?

    Nous vous invitons à nos prochaines portes ouvertes organisées pour le secondaire le vendredi 19 mai prochain.

    Une première commission d’affectation des places s’est certes tenue le 2 février dernier mais il est toujours possible de faire une demande d’inscription pour votre enfant au sein de notre établissement, il nous reste des places dans certaines classes.

     

    Entretien réalisé par Sophie Guiroy, Londres, Mai 2017

     

    Pour aller plus loin:

    http://www.lyceeinternational.london/

     

     

Education

 

Additional Information

En bref