Actualités des petites écoles FLAM

Les Petites écoles FLAM ont la parole

Avenue des Ecoles - Les petites ecoles - Vincent GleizesUne Petite école FLAM, pourquoi faire ? Réponses de parents très concernés ...

Au nombre de 10 environ en 2008, on compte aujourd'hui une cinquantaine de Petites écoles FLAM disséminées dans tout le Royaume-Uni. Ces écoles font partie de l'objectif 3 du Plan école défini en 2008 et qui vise  «... à doubler le nombre des Petites écoles FLAM, premier maillon de l'enseignement bilingue et de l'éducation française sur le territoire du Royaume-Uni ».

Ces écoles ont donc un rôle primordial dans l'apprentissage du français et de la transmission de la culture française. Pour mieux les faire connaître et aussi leur rendre hommage, nous avons décidé de leur donner la parole.

Ainsi, plus d'une cinquantaine de familles ont bien voulu répondre à un questionnaire sur le sujet élaboré par nos soins en avril dernier et envoyé en collaboration avec Vincent Gleizes, attaché de coopération pour le français à l'étranger près l'ambassade de France.

Voici, après un bref rappel de l'objectif et de la cible visés par ces associations, quelques extraits choisis de témoignages de parents et de membres fondateurs.

• Une Petite école FLAM pour qui ? Pourquoi ?

Issues de la volonté de parents de promouvoir le français auprès de leurs enfants plongés dans la culture anglaise, les Petites écoles FLAM (encore appelées Ecoles du samedi) sont soutenues par le gouvernement français au travers de son programme Flam (Français langue maternelle).

Ces petites écoles FLAM s'adressent aux familles dont les enfants sont scolarisés dans les systèmes anglais. Des profils aussi variés les uns que les autres : des familles françaises, bilingues ou francophones habitant depuis 5, 10, 20 ans en Angleterre, près de Londres ou totalement isolées de tout système scolaire français.

Quelles aient 3 ou 20 ans d'existence, ces Petites écoles FLAM contribuent toutes à développer le français chez ces enfants :

  • Apprentissage du français parlé, lu et écrit ;
  • Sensibilisation à la culture et aux traditions françaises et francophones ;
  • Affermissement de l'identité de l'enfant et de ses origines ;
  • Epanouissement de l'enfant en lui donnant confiance en lui ;
  • Elargissement du cercle d'amis vivant dans une situation similaire ;
  • Réduction de l'isolement éventuel de l'enfant dans sa différence.

• La parole donnée aux parents...

« Ma vie a radicalement changé depuis que nous avons fondé le Petit club français d'Oxford : j'ai l'impression d'avoir acquis une autre famille à Oxford, avec les membres du Petit club, que ce soit pour nos enfants ou pour nous » (Florence Rossignol, membre fondateur, Le Petit club français d'Oxford).

« Le premier bénéfice de la petite école FLAM est de permettre à l'enfant de vivre son identité française ou francophone. C'est grâce à la rencontre avec d'autres enfants qui leur ressemblent dans leur identité linguistique et culturelle que les enfants s'autorisent cette seconde culture non dominante » (Isabelle Hellyar, membre fondateur, La Petite école de Canterbury).

« Il est primordial que le français ne soit pas utilisé uniquement dans le cadre scolaire. Les enfants doivent l'utiliser aussi lors d'activités qui leur font plaisir » (Laetitia Davies, membre fondateur, La Petite école de Cardiff).

« L'école des Franglophones a permis à nos enfants de rencontrer d'autres enfants qui parlent à la fois anglais et français et d'être fiers de parler une autre langue que l'anglais » (Virginie Decoeur, les Franglophones à Brighton).

« Notre enfant, depuis son intégration dans une école anglaise, a tendance à être moins imprégné de la culture française ; c'est alors appréciable d'avoir un support de la part de la Petite école FLAM pour la maintenir » (Corinne Seck, La Marelle à Dartford).

« Il est important pour une famille bilingue que nos enfants se rendent compte qu'ils ne sont pas seuls dans ce cas ; ce qui les encourage à apprendre ! » (Carine Larkin, La Petite école française d'Elmbridge).

« Notre petite école FLAM a permis à nos enfants de s'accepter dans leur différence et de finir par adorer le fait d'être bilingues ...» (Florence Burray, Les Poussins de Milton Keynes).

« La petite école FLAM encourage la curiosité de mon enfant pour la culture française. Cela l'aide à se socialiser et à trouver sa place dans la vie sociale et familiale » (Catherine Aymard, La Petite école française de Cardiff).

« La petite école FLAM est un moyen aussi de partager, entre parents, sur le bilinguisme, de s'entraider et de se rassurer sur l'avenir bilingue de nos enfants » (Marie Belver, La Petite école Kentoise).

« La petite école FLAM a montré à mon enfant que d'autres enfants communiquent également en français autour de lui en Angleterre. Il peut être fier de sa double identité » (Laurence Lequette, La Petite école de Leeds).

« L'école peut aider l'enfant à mieux gérer sa double culture. » (Virginie Long, Les Alouettes de Colchester).

Nous tenons à remercier chaleureusement tous ceux qui ont pris le temps pour répondre à cette enquête. Si nous n'avons pas rendu compte individuellement des témoignages de chacun, cela permet ici surtout à nos lecteurs de mieux cerner l'importance et le rôle de ces écoles dans le paysage bilingue au Royaume-Uni. Enfin, nous espérons qu'elle contribuera également à encourager toute nouvelle initiative de cette nature.

Pour aller plus loin
  • « Plan école : Construire ensemble l'avenir de l'enseignement français au Royaume-Uni » Institut français du Royaume-Uni, 19 juin 2008.

 

 

Additional Information