Bilinguisme

Native Scientist Inspires Bilingualism in Children

Native Scientist smallBringing together bilingual postgraduates with bilingual children

 

"If you talk to a man in a language he understands, that goes to his head. If you talk to him in his language, that goes to his heart."

 

This quote from Nelson Mandela underpins the philosophy of Native Scientist, an organization that creates science awareness and strengthens children's academic achievement by bringing together bilingual postgraduates professionals and bilingual children.

 

In the summer term of 2014, I had the opportunity to spend a morning with Native Scientist co-founder, Joana Moscoso, and observe five scientists from Imperial College take on the challenge of teaching a CP/Year 2 class at Wix Primary in Clapham.

 

Wix Primary School is one of three adjunct primary schools to the Lycée Français Charles de Gaulle in South Kensington. Also known as École de Wix, the primary offers a unique English/French bilingual stream in addition to its English and French programs. Developed in 2006 by then Headteacher, Marc Wolstencroft, each year of the bilingual stream supports 28 children: 14 admitted by the Lycée Français Charles de Gaulle, and 14 chosen by the Borough of Wandsworth. See Avenue des Ecoles articles, Entretien ave Françoise Zurbach, and Two Languages, One Spirit, to see how Wix runs the bilingual program.

 

On the wall of Mme. Cathy Filloux's CP/Year 2 class there is a collage of thoughts and drawings about what the children think scientists do.

 

There are astute observations: "A scientist is a person who makes sure they get the right answer. A girl or boy, they will try it over and over again. If I were a scientist I would do a lot of explaining."

 

There are also precious ones: "Un scientifique c'est quelqu'un qui fait des recherches. Comme par exemple si un chat se perd les scientifiques vont le récupérer."

 

The collection of ponderings is not just sweet child talk—written in both English and French in equal volume, the spirit of bilingualism is real and practiced.

Charles Imperial College Scientist Native Scientist small 

The five Native Scientists introduce themselves to the grouped tables of children then quickly get down to business. The format, designed by Joana, is like speed-dating—Native Scientists talk about what they do in French before they move on to the next table and start again.

 

The scientists are as inspiring as they are charming. Master's student Samuel explains how he uses ultrasound to detect tumours. Laptop screens are hard at work as mathematician Margaux shows the children how she studies statistics, or in her words, "looks for relationships in big amounts of data." Chemist Anaïs illustrates how she works with metals in biology. Biologist Daimona is a favourite as she explains how worms reproduce.

 

The biggest hit however is the chemist, Charles, who dons a white lab coat and fogs up his protective glasses as he melts a plastic cup with hot water. Charles uses his experiment to show the kids how he makes biodegradable plastics from corn, which he has brought along with him as well.

 

Linguistic competence varies at each table, and this creates opportunities for some skilled translation and interpretation among the children. At the end the boys and girls show how engaged they are for the entire hour by placing feedback stickers on the topic that interested them the most. Not surprisingly, Charles has a dense patch of stickers.

 

Native Scientist has worked primarily with Portuguese schools as well as Spanish; Wix is the French pilot. Says co-founder Joana Moscoso: "We will be increasing our public engagement with French schools in the autumn of 2014." For more on this bilingual project with wide-reaching potential see www.nativescientist who are having their first anniversary 10 July at the Doodle Bar in Battersea 7-11pm.

 

Haru Yamada Mathieu
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Entretien

  • Entretien avec Mme Mireille Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill

    Nous avons rencontré Mme Rabaté, proviseur du Lycée International de Londres Winston Churchill pour faire le point sur les nouveautés de cette deuxième année et les perspectives pour la prochaine rentrée scolaire.


    Pouvez-vous nous faire un point sur la situation actuelle de votre établissement ?

    Nous avons accueilli, cette année, 731 élèves soit une augmentation de 60% par rapport à l’année dernière. Nous avons aussi augmenté notre personnel en conséquence.

    Pour le lycée, nous comptons aujourd’hui 5 classes de seconde et 5 classes de première. Nous ouvrirons l’année prochaine 5 classes de terminales dans les filières L, S et ES, ce qui permet à chacun de trouver sa voie.


    Votre établissement se caractérise par son enseignement bilingue, proposez vous un bac à option internationale?

    Oui, en effet, nous proposons dès cette année à tous nos élèves de préparer l’Option Internationale du Baccalauréat francais (OIB).

    Les lycéens passeront toutes les épreuves correspondant à leur série, mais les épreuves de langue anglaise et d'histoire-géographie sont remplacées par deux épreuves en anglais à l’écrit et à l’oral, en littérature anglaise et histoire-géographie.

    Cette option est ouverte à ceux qui ont acquis un niveau élevé d’Anglais à l’écrit et à l’oral. Le bac option OIB est un plus et ouvre largement les portes des universités étrangères.


    Avez-vous d’autres projets pour l’avenir, j’ai entendu parlé de l’offre de l’International Baccalaureate?

    En effet, nous sommes actuellement en phase de préparation pour devenir “école candidate“ pour l'International Baccalaureate Organisation (IBO) Diploma Programme, enseigné en Anglais et qui s’adresserait à des élèves non-francophones.

    Cette demande ne garantit pas l'acceptation de notre candidature. L’IB Diploma Programme s’inscrirait particulièrement bien dans la culture de notre établissement ouvert sur le monde, la différenciation, le développement de la confiance en soi et de l’épanouissement de l’élève.


    Vous avez placé la technologie au coeur de la pédagogie par l’utilisation des tablettes numériques. Cette innovation a été accueillie au début avec beaucoup de méfiance, qu’en est-il aujourd’hui?

    C’est au contraire la pédagogie qui est au coeur de nos pratiques. Nous sommes sûrs que les outils technologiques peuvent être très utiles au service de la pédagogie.

    Nous cherchons en permanence à nous adapter au monde dans lequel vivront nos élèves demain, après le lycée. Et la technologie, qui a révolutionné nos vies en quelques années, est au coeur de cette réflexion.

    Comme vous le voyez, nous souhaitons offrir à nos élèves une diversité de méthodes pour leur permettre de s’épanouir pleinement.

    Nous sommes conscients que toute nouveauté suscite des interrogations, c’est pourquoi nous sommes particulièrement attentifs aux questions des parents.

    Nous avons ainsi mis en place à l’attention des parents une formation afin qu’ils se familiarisent avec les outils, les applications autorisées et utilisées et qu’ils soient au courant de la sécurité mise en place dans notre dispositif.

    Pour répondre à toutes leurs questions nous proposons des séances avec notre service informatique le mercredi matin.


    Quels sont les projets que vous avez mis en place cette année?

    Cette année, nous avons pu proposer « un programme d’études hors les murs » permettant à 44 élèves de 1ère de partir à l’étranger, au Laos ou au Népal, tout en se rendant utile, pour travailler avec les associations caritatives locales et vivre en immersion avec les habitants du pays. Pour nos élèves de 4ème, nous avons organisé des voyages d’étude linguistique au Guatemala, à Shanghai et à Pékin.

    L’autonomie et l’ouverture d’esprit que cela développe chez nos élèves nous tient à coeur.


    Quels sont vos prochains rendez-vous?

    Nous vous invitons à nos prochaines portes ouvertes organisées pour le secondaire le vendredi 19 mai prochain.

    Une première commission d’affectation des places s’est certes tenue le 2 février dernier mais il est toujours possible de faire une demande d’inscription pour votre enfant au sein de notre établissement, il nous reste des places dans certaines classes.

     

    Entretien réalisé par Sophie Guiroy, Londres, Mai 2017

     

    Pour aller plus loin:

    http://www.lyceeinternational.london/

     

     

Education

 

Additional Information

En bref