Bilinguisme

Bilinguisme : concilier deux scolarités

Avenue des Ecoles - enfantsPour nos enfants, la solution scolaire réside à terme dans le bilinguisme. Mais sous quelle forme ?

Après réflexion faisant suite à de convaincantes visites d’établissements scolaires anglais, vous faites le choix pour votre enfant d’une scolarité anglaise. Ou bien, au lendemain d’un rendez-vous en vue d’une inscription à l’école française, on vous oppose un refus faute de place en précisant : « Non madame, désolé nous n’avons pas vocation à offrir à tous les Français une place dans l’école française en Angleterre »...

Par choix donc ou par défaut, il s’agit quoiqu’il en soit, d’intégrer finalement le tissu local. Alors sautez le pas ! Et puis, si l’école publique ou privée anglaise vous fait hésiter, suivez les pas encourageants de la coopération éducative entre nos deux pays et recherchez pour votre enfant une scolarité dans les établissements anglais dotés de filières bilingues et notamment françaises.

• La coopération éducative franco-britannique au beau fixe

Le 7 novembre dernier, après 18 mois de travail et de tractations, un accord a été signé avec le gouvernement britannique. Pour une grande part, il a pour thème la promotion de la langue vivante dont l’un des appuis est l’enseignement bilingue. On a pu vérifier alors que les filières bilingues dans les établissements français constituaient un exemple pour le gouvernement britannique dans le développement de ses propres filières bilingues. C’est donc une reconnaissance du travail effectué par les autorités françaises en ce domaine à Londres et cela donne de facto à la France une place privilégiée dans la future coopération bilatérale.

Pour les écoles bilingues hors de Londres, les avancées, même si elles sont encore limitées, sont encourageantes. C’est un travail de longue haleine qu’effectue Laurent Batut, conseiller culturel adjoint, en charge des questions éducatives auprès de l’ambassade de France à Londres. Ce travail, effectué en étroite collaboration avec le Ministère de l’éducation britannique, consiste pour l’instant, à identifier les écoles britanniques intéressées par le bilinguisme (introduction d’une ou deux disciplines non linguistiques dispensées en français).

Deux écoles, dans le Lake District et à Coventry, ont déjà été identifiées pour offrir des cursus avec la formation des enseignants pour passer au bilinguisme. Selon la dernière réunion du Plan école tenue à l'Institut français en novembre dernier, cinq nouvelles écoles vont être proposées par le Ministère britannique pour 2012. Elles feront l’objet d’une visite, au début de l’année prochaine par Mr. Batut.

Finalement, au total, trois écoles primaires et quatre écoles secondaires ont pour vocation à constituer des filières bilingues franco-britanniques et donc constituer une alternative de choix devant le manque de places récurrent de nos établissements français du réseau AEFE de Londres.

Enrichir votre enfant d’une culture nouvelle, lui offrir un enseignement primaire humaniste, le doter d’une langue supplémentaire sans effort ou presque, tout cela semble être un choix exemplaire. Mais si, pour l’instant, votre enfant fréquente une école 100% British, mieux vaut alors compléter sa scolarité avec les services du CNED.

Avenue des Ecoles - enfants• La langue de Molière enseignée à la maison

Cette année, les inscriptions au CNED en inscription complète (55) et à la nouvelle « Formule Royaume Uni » (115 inscriptions pour les cours de Français, mathématiques et histoire-géographie) s’élèvent à 169 au total donc en « scolarité CNED ». On remarque ici le succès qu’a suscité cette nouvelle formule auprès des familles dont les enfants sont scolarisés dans les établissements scolaires anglais.

Elle permet au service culturel de l’ambassade de France de délivrer, en fin de scolarité, une attestation de niveau de scolarité (au vu de l’attestation de suivi du CNED d’une part, et de l’évaluation de l’élève scolarisé dans une école anglaise – chose inédite- pendant l’année d’autre part).

Cette attestation délivrée devrait permettre d’améliorer l’intégration de l’élève dans son niveau scolaire lors d'un éventuel retour en France. Aujourd’hui, cette attestation, malheureusement, n’est pas intégrée dans la hiérarchie des conditions d’admission dans les écoles françaises du réseau AEFE (écoles françaises en gestion directe, sous contrat ou homologuées en Angleterre). Rappelons ici que l’inscription d’une scolarité réglementée (scolarité complète) au CNED se place seulement au 5ème rang sur la liste des conditions d’inscription dans les établissements français.

Nous attendons l’avènement de cette prochaine étape en accord avec les chefs d’établissements des écoles du réseau AEFE, cela après cette 1ère année d’exercice d’une formule originale et exclusive au Royaume-Uni.

Education

 

Additional Information

En bref