Scolarité anglaise

Témoignage : "J'ai fait le choix d'une scolarité anglaise"

Nous avons rencontré Sophie résidente à Londres depuis quelques années. Avec son mari, elle a fait le choix pour ses enfants de l’école anglaise et elle nous livre les raisons de leur choix. Entretien.

Sophie a deux enfants : Rose, âgée de 8 ans et scolarisée en year 3 (équivalent au CE2) et Pierre , 4 ans aujourd’hui en Reception class (Moyenne section de maternelle)

Pourquoi avoir fait le choix d'une école anglaise ?

L’expatriation de mon mari ne devait pas durer très longtemps. Par conséquent, au début de notre séjour à Londres, nous avons décidé d’opter pour la plus grande immersion possible au sein de la société britannique. Le choix d’une école anglaise s’est fait de facto pour nos enfants. Aujourd’hui, 10 ans se sont écoulés et nous restons très satisfaits de notre choix.

Rose et Pierre sont dans une excellente école publique britannique. Rose suit parallèlement les cours du français du CNED. Nous y consacrons 2 heures environ par semaine. Pierre, trop jeune encore, devrait suivre le même chemin.

A la maison, via des jeux, de la lecture, nos discussions, nous « pensons » français, les enfants baignent donc complètement dans les deux cultures.

Les enfants n'ont-ils pas tendance à s'exprimer spontanément en anglais ?

Oui et non... mais c'est vrai que Rose préfère lire en anglais. C’est à nous de lui ouvrir son horizon francophone en lui proposant des temps de lecture ensemble en français ainsi que des livres à lire seule dans la même langue. L'immersion totale a un prix, il faut s'investir et c'est parfois prennant. Le CNED me paraît le meilleur choix pour comforter cet apprentissage du français en dehors de l’école. Si les parents ne se sentent pas prêts à prendre le rôle d’un professeur des écoles le temps d’une leçon par semaine, une des solutions est celle de faire appel à des organismes de soutien scolaire. Il en existe plusieurs à Londres. Le tout est de faire sérieusement ses cours qui sont très importants dans le cas où l’on souhaite à terme réintégrer le système scolaire français.

Quelles démarches avez-vous entreprises pour inscrire Rose et Pierre ? Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Rose a été refusée en Nursery class une première fois. La deuxième tentative un an plus tard pour la Reception class fut la bonne. Son frère a eu une place dès la première tentative.

Tout d’abord, J'ai visité les « State schools » les plus proches de chez moi. Je me suis renseignée sur le niveau des écoles via les rapports de l’Ofsted. A noter que malgré leur statut « state school », il s'agit d'écoles qui ne sont pas forcément laïques. Les enfants non-baptisés y ont moins facilement accès parfois.

Des problèmes d'intégration à l'école ?

Aucun! Londres et notamment son centre nous offre un milieu vraiment multiculturel. Bon nombre d’enfants ont deux ou trois langues à manier quotidiennement. C’est une richesse et un atout pour nos enfants que de connaître ces différentes cultures au sein de l’école. De plus, à la moindre difficulté, l'école dispense des cours de soutien et l'enfant évolue à son rythme grâce à un suivi très personnalisé.

Chacun est pleinement intégré, il y a un vrai esprit de communauté, de groupe. Beaucoup d'activités sont organisées, d’événements aussi via l’école et l'association des parents d'élèves.

Parlez-nous un peu de cet environnement

C'est selon moi une approche sensiblement différente de l’enseignement que j’ai connu en France. L’encadrement dans l’école primaire anglaise me parait moins académique que dans l’école française. Les enfants des classes supérieures parrainent les plus jeunes. Il existe une synergie entre les différents niveaux de classes, les parents, les professeurs et l’administration.

De plus, L'école est très ouverte sur le monde qui l’entoure. Les thèmes comme vivre ensemble, respecter son environnement, devenir responsable, les normes d’hygiène de sécurité se trouvent à une place importante dans la scolarité de l’enfant tout comme les enseignements sur les bons comportements à avoir à l’école...

L’année dernière, ma fille faisait partie par exemple d’un comité visant à faire des économies d'énergie au sein de son école. Une fois rentrée à la maison, elle nous donnait des leçons…

En savoir plus :

http://www.ofsted.gov.uk

http://www.direct.gov.uk

http://.cned.fr

www.acticours.co.uk, cours de soutien scolaire

 

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Septembre 2015 : nouveau programme en maternelle

    Septembre 2015 : nouveau programme en maternelle

    L’entrée en vigueur de nouveaux programmes pour septembre 2015 pour une école maternellefrançaise « bienveillante »

    Il donne ainsi la priorité à la « mobilisation du langage », particulièrement oral, afin de préparer les jeunes élèves à l’entrée dans l’écrit, ainsi qu’aux activités physiques et artistiques.

    Les premières notions de mathématiques et l’apprentissage des dimensions spatiales et temporelles viennent compléter les priorités de ces nouveaux programmes

     Autant d’évolutions vers ce que l’éducation nationale française appelle une école maternelle « bienveillante », qui doit « donner envie aux enfants ».

    Un regard anglo-saxon enfin posé à l’école. Affaire à suivre sur le terrain.

    Avenue des Ecoles, septembre 2015

     
  • Les bébés bilingues connaissent la grammaire dès 7 mois !

     

    Les bébés bilingues connaissent la grammaire dès 7 mois !

    Avant l'âge d'un an, les nourrissons utilisent la hauteur et la durée des sons pour distinguer deux langues aux structures grammaticales très différentes. Bonne nouvelle pour les couples binationaux, leurs enfants sont capables de comprendre rapidement les deux langues. À l'âge de 7 mois, les bébés évoluant dans un milieu bilingue sont susceptibles d'apprendre rapidement la grammaire de leurs deux langues maternelles. Cette capacité vient d'être mise en évidence par des scientifiques du Laboratoire de psychologie de la perception (université Paris-Descartes/CNRS/ENS) et de l'université de British Columbia. Source : Anne Jeanblanc, Le Point.fr, 17.02.2013

     

     

     

     
  • Ecrire correctement les chiffres

    Ecrire correctement les chiffres

    “Maths - It's as easy as 1... 2... 3”. Ten Town characters help young children learn their numbers. Let's see the website http://www.tentown.co.uk. When the autor started his career as a Year 2 teacher he was concerned by how many children could not write numbers correctly. It is not easy to teach multiplying by three when a child has not yet mastered writing the figure… Source: Marilyn Sweet, TES magazine, 11.01.2013.