Scolarité anglaise

Free schools : le management financier en question

art armelleSelon un groupe de députés de différents partis, la gestion de certaines Free Schools serait inadaptée.

 

Traduction tirée de Judith Burns, Free schools: Financial management questioned, BBC News, 9 may 2014.

 

Selon les responsables, les échecs de trois free schools renommées montrent qu'on pourrait faire davantage pour s'assurer que les fonds publics sont utilisés correctement.

 

En réponse, le gouvernement a déclaré que de nombreuses craintes du PAC (Public Accounts Committee) n'étaient pas « légitimes ».

 

Il existe actuellement 174 free schools en Angleterre, 116 autres ouvriront en septembre 2014.

 

Selon la présidente du PAC, Margaret Hodge, ces exemples d'échecs récents, à Al-Madinah School dans le Derby, Discovery New School à Crawley et Kings Science Academy à Bradford, ont permis de mettre en évidence le besoin d'un meilleur contrôle.

 

« Par petites touches »

 

Le rapport de cette commission précise que les problèmes de direction et de gestion financière dans certaines écoles indiquent que « les moyens mis en place pour la supervision ne fonctionnent pas de manière efficace. »

 

Les normes de gestion financière dans certaines écoles ne sont pas à niveau, déclarait encore Madame Hodge.

 

Selon le rapport toujours, le modèle de gouvernance par petites touches « nécessite un haut niveau d'implication de la part des écoles. Cependant, moins de la moitié des free schools» ont renvoyé leur rapport financier pour 2011-2012 à temps.

 

Il est ajouté que dans certains cas, des problèmes identifiés par des indicateurs auraient dû être décelés par des audits officiels ou des procédures de vérification.

 

Afin de protéger les indicateurs, il est très fortement recommandé d'interdire d'utiliser des clauses de confidentialité dans les contrats des équipes des free schools.

 

On reconnait dans le rapport que le gouvernement certes a fait des progrès dans la rapidité de la mise en place des free schools. Seulement on alerte sur le fait qu'ouvrir des écoles d'un nouveau type de façon précipitée présente des risques.

 

Le gouvernement devrait donc évaluer les audits et les procédures de responsabilité afin « de prendre totalement en compte les risques dans le programme. »

 

Dépenses obligatoires

 

Le rapport s'inquiète également de la hausse des « coûts obligatoires » du programme des free schools. Le gouvernement ayant prévu de dépenser 1,5 milliards de Livres sterling d'ici à mars 2015.

 

Il recommande très fortement de maitriser les coûts, en particulier en ce qui concerne l'achat de terrain pour les sites des écoles.

 

Le rapport souligne que les candidatures à la création de free schools ne sont pas issues de zones à plus grand besoin et fait appel au gouvernement pour qu'il explique « comment et par qui il encouragera les candidatures » pour ces zones.

 

Un porte-parole du DFE (Department For Education) a déclaré que les free schools étaient soumises à une surveillance plus soutenue que les écoles gérées par le gouvernement.

 

« Les systèmes de responsabilité financière mis en places pour les écoles libres sont plus rigoureux que ceux établis pour les écoles subventionnées. Ils permettent une résolution rapide en cas de problème financier. »

 

Le porte-parole a ajouté qu'en 2012-2013 le nombre des free schools qui avaient renvoyé leurs comptes audités à temps était de 86%. Il a enchérit que les coûts de construction étaient de 45% plus faibles par rapport au gouvernement précèdent.

 

A décharge, selon Natalie Evans, directrice de The New Schools Network, « se concentrer sur le 1% des free schools qui présentaient des problèmes était une vision étroite qui risquait de mener à des conclusions négatives sur un programme qui a avant tout permis de créer presque 300 nouvelles écoles en seulement trois ans.

 

Il est normal de prendre des décisions rapides quand les écoles ont de mauvais résultats, mais lorsqu'on réalise une évaluation juste et objective des free schools, on peut observer que deux tiers de ces écoles ont été jugées Good ou Outstanding.

 

Le Secrétaire à l'Education du parti Travailliste à l'opposition, Tristram Hunt ,a déclaré que ce rapport était « une preuve de plus » que le programme des free schools « prenait les ressources précieuses de zones en grand besoin de places d'école, contribuant à la crise des places dans les écoles primaires dont le gouvernement en place mené par les conservateurs s'occupe actuellement. »

 

Il a ajouté que le plan des travaillistes ferait en sorte que les décisions sur les nouvelles écoles « soient basées sur le besoin des communautés, l'augmentation des normes éducatives et valent l'argent dépensé par les contribuables ».

 

Traduction réalisée par Armelle Drouffe pour Avenue des Ecoles, 28 mai 2014

 

Source :
Judith Burns, Free schools: Financial management questioned, BBC News, 9 may 2014
http://www.bbc.com/news/education-27334531

 

 

 

 

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Septembre 2015 : nouveau programme en maternelle

    Septembre 2015 : nouveau programme en maternelle

    L’entrée en vigueur de nouveaux programmes pour septembre 2015 pour une école maternellefrançaise « bienveillante »

    Il donne ainsi la priorité à la « mobilisation du langage », particulièrement oral, afin de préparer les jeunes élèves à l’entrée dans l’écrit, ainsi qu’aux activités physiques et artistiques.

    Les premières notions de mathématiques et l’apprentissage des dimensions spatiales et temporelles viennent compléter les priorités de ces nouveaux programmes

     Autant d’évolutions vers ce que l’éducation nationale française appelle une école maternelle « bienveillante », qui doit « donner envie aux enfants ».

    Un regard anglo-saxon enfin posé à l’école. Affaire à suivre sur le terrain.

    Avenue des Ecoles, septembre 2015

     
  • Les bébés bilingues connaissent la grammaire dès 7 mois !

     

    Les bébés bilingues connaissent la grammaire dès 7 mois !

    Avant l'âge d'un an, les nourrissons utilisent la hauteur et la durée des sons pour distinguer deux langues aux structures grammaticales très différentes. Bonne nouvelle pour les couples binationaux, leurs enfants sont capables de comprendre rapidement les deux langues. À l'âge de 7 mois, les bébés évoluant dans un milieu bilingue sont susceptibles d'apprendre rapidement la grammaire de leurs deux langues maternelles. Cette capacité vient d'être mise en évidence par des scientifiques du Laboratoire de psychologie de la perception (université Paris-Descartes/CNRS/ENS) et de l'université de British Columbia. Source : Anne Jeanblanc, Le Point.fr, 17.02.2013

     

     

     

     
  • Ecrire correctement les chiffres

    Ecrire correctement les chiffres

    “Maths - It's as easy as 1... 2... 3”. Ten Town characters help young children learn their numbers. Let's see the website http://www.tentown.co.uk. When the autor started his career as a Year 2 teacher he was concerned by how many children could not write numbers correctly. It is not easy to teach multiplying by three when a child has not yet mastered writing the figure… Source: Marilyn Sweet, TES magazine, 11.01.2013.