Bilinguisme

Retour sur la première rentrée officielle de l’EIFA

Sabine Dehon EIFA150px Sabine Dehon, Directrice de l'EIFA, nous ouvre les portes de son école qui vient de faire sa première rentrée de septembre.

L'EIFA a ouvert ses portes au mois de janvier dernier avec trente élèves, mais la rentrée de septembre représente réellement l'ouverture officielle de votre école. Pouvez-vous nous dire comment cela s'est passé ?

Cette première rentrée s'est très bien passée. Nous avons accueilli plus de 130 élèves pour une capacité maximale de 160. L'école tourne quasiment à plein régime. Notre équipe professorale et administrative est en place, mais nous en sommes encore au tout début. Comme toute start-up, nous sommes toujours en construction et avons un certain nombre de chantiers en cours, tels que la création de postes ou d'un vivier de professeurs ou encore la mise en place du conseil d'établissement. La communauté parentale doit également s'organiser et créer une association de parents d'élèves. Tout le monde participe.

Qu'est ce qui fait la particularité de votre école et de votre programme pédagogique ?

Le fondement de base de notre école est de combiner l'exigence et la rigueur du système scolaire français avec la créativité de l'enseignement britannique. Nous enseignons donc le curriculum français à nos élèves, mais dans les deux langues et en donnant une place conséquente à l'enseignement de l'art, de la musique, du théâtre et de la danse. Les cours de natation, de ballet, de théâtre et de musique (en classe ou de façon individuelle) ont lieu en anglais alors que les cours d'art et de sport se déroulent en français.

La journée est répartie de la manière suivante : les matinées sont enseignées en français par quatre professeurs issus de l'éducation nationale, tandis que les après-midi sont promulgués en anglais par nos quatre enseignants anglais.
Nous avons huit classes pouvant accueillir 20 élèves au maximum, allant de la petite section de maternelle jusqu'au CM2. Chacun de nos enseignants est donc responsable de deux classes.

photo 44

Quelle est l'origine de vos élèves et la proportion de familles bilingues ?

Nous avons un nombre incroyable de nationalités présentes au sein de l'école, que ce soit des Français, des Italiens, des Anglais, des Espagnols, des Japonais, des Azéris.... Actuellement nous avons environ 60% de francophones ,30% de binationaux et 10% de tiers, ainsi que trois familles britanniques.

Face à cette diversité, nous avons d'ores et déjà mis en place pour les classes de CM1 et de CM2, la prise en charge par un professeur EAL (Anglais Langue Etrangère) des élèves nécessitant d'un soutien en anglais pendant les cours consacrés à la littérature anglaise. Cette mesure s'étendra progressivement aux classes de CE1 et de CE2.

Où en êtes-vous concernant l'homologation AEFE et l'inspection de l'OFSTED ?

Nous avons obtenu la lettre d'acceptation de l'AEFE concernant notre demande d'homologation. Nous recevons la visite de l'IEN (Inspecteur Education Nationale) le 21 novembre prochain.
Le reste de la procédure est en cours.

Pour ce qui est de l'OFSTED, nous avons procédé à la pré-inscription administrative en avril dernier. Nous avons été inspectés les 03 et 04 octobre dernier sur le plan administratif et pédagogique. Pour une première inspection, le bilan a été plutôt positif puisque nous avons obtenu la note « Good ».

Quelques mots sur vos projets futurs pour votre école ?

Nous sommes encore en phase de consolidation et de construction, mais l'un de notre gros projet est celui, à terme, de créer un collège bilingue ainsi qu'un lycée offrant le IB, et ce à horizon 2015. Nous y réfléchissons déjà avec les acteurs concernés et à mêmes de nous soutenir dans la réalisation de ce projet.

 

Informations complémentaires :
http://www.ecole-ifa.com

 

Education

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Septembre 2015 : nouveau programme en maternelle

    Septembre 2015 : nouveau programme en maternelle

    L’entrée en vigueur de nouveaux programmes pour septembre 2015 pour une école maternellefrançaise « bienveillante »

    Il donne ainsi la priorité à la « mobilisation du langage », particulièrement oral, afin de préparer les jeunes élèves à l’entrée dans l’écrit, ainsi qu’aux activités physiques et artistiques.

    Les premières notions de mathématiques et l’apprentissage des dimensions spatiales et temporelles viennent compléter les priorités de ces nouveaux programmes

     Autant d’évolutions vers ce que l’éducation nationale française appelle une école maternelle « bienveillante », qui doit « donner envie aux enfants ».

    Un regard anglo-saxon enfin posé à l’école. Affaire à suivre sur le terrain.

    Avenue des Ecoles, septembre 2015

     
  • Les bébés bilingues connaissent la grammaire dès 7 mois !

     

    Les bébés bilingues connaissent la grammaire dès 7 mois !

    Avant l'âge d'un an, les nourrissons utilisent la hauteur et la durée des sons pour distinguer deux langues aux structures grammaticales très différentes. Bonne nouvelle pour les couples binationaux, leurs enfants sont capables de comprendre rapidement les deux langues. À l'âge de 7 mois, les bébés évoluant dans un milieu bilingue sont susceptibles d'apprendre rapidement la grammaire de leurs deux langues maternelles. Cette capacité vient d'être mise en évidence par des scientifiques du Laboratoire de psychologie de la perception (université Paris-Descartes/CNRS/ENS) et de l'université de British Columbia. Source : Anne Jeanblanc, Le Point.fr, 17.02.2013

     

     

     

     
  • Ecrire correctement les chiffres

    Ecrire correctement les chiffres

    “Maths - It's as easy as 1... 2... 3”. Ten Town characters help young children learn their numbers. Let's see the website http://www.tentown.co.uk. When the autor started his career as a Year 2 teacher he was concerned by how many children could not write numbers correctly. It is not easy to teach multiplying by three when a child has not yet mastered writing the figure… Source: Marilyn Sweet, TES magazine, 11.01.2013.