Avenue des Ecoles - Secondaire - Education

De l'atout du rugby dans l'éducation des enfants

 serge betsen

Serge Betsen, ancien international français de rugby, a créé il y a 3 ans, Serge Betsen Rugby, un programme de coaching en rugby.

En partenariat avec plusieurs écoles françaises de Londres, il propose des activités en in-school et after-school (dont certaines qui sont ouvertes à tous), mais aussi des stages, des tournois et des anniversaires.

L'occasion pour nous de lui demander de nous faire partager son amour pour le rugby et sa passion de le transmettre aux enfants.

 

On connait Serge Betsen, joueur international de rugby, quelle est aujourd’hui votre activité à Londres?


En 2008, j’ai rejoint le club londonien des Wasps et je suis, depuis, resté à Londres. J’ai créé «Serge Betsen Rugby », un programme de coaching en rugby qui s’adresse aux enfants à tra-vers lequel j’essaye de partager mon amour du rugby et de leur transmettre les valeurs de ce sport. Nous offrons un panel très varié d’activités, nous organisons aussi bien des cours d’EPS dans les écoles, des afterschools, que des stages pendant les vacances ou des anniver-saires.
Dans le cadre du programme sportif et éducatif conçu pour les 9 écoles françaises bilingues avec lesquelles je suis en partenariat, nous essayons de construire une véritable unité dans la communauté française à Londres via des rencontres sportives comme le tournoi du 10 dé-cembre denier entre le lycée Charles de Gaule et le lycée Winston Churchill qui a été une véritable réussite.

 

Vous proposez un programme de coaching en rugby pour les enfants, à qui s'adresse t'il?

Avec mon équipe d'éducateurs, nous entraînons tous les enfants et adolescents de 2 à 22 ans, français et anglais, garçons et filles, au total plus de 900 jeunes. Les filles aussi? Bien sûr, je crois aux équipes mixtes jusqu'à un certain âge. Quand j'étais gamin, c'est d'ailleurs la sœur d'un ami qui m'a appris la technique du placage. Mais n’ayez craintes, nous apprenons le rugby d’une manière douce via le rugby sans contact (tag-rugby).

 

Quelle est votre approche pédagogique et sportive pour les enfants ?

Mon objectif est d'aider chaque enfant à atteindre son potentiel grâce à un travail d'équipe dans une approche holistique qui vise à impliquer tous les participants dans le processus d’apprentissage. L’accent est mis sur l’individu comme un "tout" en intégrant les aspects mentaux, sociaux, techniques et physiques. Lors de chaque entraînement, on essaye de détec-ter, avec l'enfant, ce qu'il peut apporter à l'équipe, de mettre en avant ses qualités et de les travailler au sein du groupe.

 

Comment s'organisent les entraînements ?

A chaque entraînement, on accorde une importance particulière à la communication, l'idée étant de favoriser l’expression et la prise de parole de chacun pour leur apprendre à mieux se connaître individuellement mais aussi les uns des autres, pour favoriser la solidarité du groupe et le respect, c'est ça le travail d'équipe.

 

Qu'est-ce que le rugby peut apporter aujourd'hui à un jeune dans son développement personnel?

Bien au-delà des connaissances académiques apprises a l'école, le rugby est une école de vie. C'est un sport qui va apporter un savoir être, qui va placer l'enfant dans une position d'adver-sité, lui apprendre à gérer les conflits avec ses adversaires tout en exigeant de lui un grand respect de l'équipe adverse. Il va ainsi apprendre l’esprit de compétition dans le cadre d’une saine rivalité.
C'est un sport qui apporte et apprend aux enfants le respect, la discipline, la générosité, le partage et aussi la confiance lorsque l'enfant s'exprime sur le terrain. Il lui procure un épa-nouissement individuel qui va lui permettre de progresser à l'école et dans la vie.
Le rugby est aussi un sport d'extérieur que l'on pratique facilement dans les parcs à Londres, comme à Hyde park et permet aux jeunes de se dépenser physiquement.

 

Entretien réalisé par Sophie Guiroy-Meunier, sophie@avenuedesecoles,
Londres, février 2017

 

 

Pour aller plus loin :

www.sergebetsenrugby.com

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.