Avenue des Ecoles - Secondaire - Education

Le Cours Sainte-Anne au secours des familles expatriés

Le mode de scolarisation des enfants reste souvent l'une des premières questions que soulève un projet d'expatriation pour les parents.

Les familles expatriées sont confrontées pour l'essentiel à deux alternatives : les inscrire dans un établissement français afin qu'ils poursuivent à l'identique et sans interruption leur scolarité à l'étranger, ou bien les inscrire dans un établissement anglophone, afin que l'expatriation devienne le tremplin idéal pour l'apprentissage de l'anglais. La durée prévue de l'expatriation ainsi que la réintégration dans le système français dans les meilleures conditions pèsent dans la décision.

 


La scolarisation en établissement anglophone reste pourtant l'une des voies les plus efficaces pour qu'un enfant s'approprie la langue. C'est d'ailleurs le choix retenu par une famille tout juste de retour à Paris, après deux années passées à Londres. Les parents avaient inscrit leur enfant dans une petite école publique de quartier. Immergée en Year 4, sans autre bagage qu'une dizaine de mots de vocabulaire, la fillette les surprit par la rapidité avec laquelle, en dehors du cercle familial, l'anglais remplaça tout naturellement le français. Lorsque celle-ci se mit spontanément à écrire en anglais et à lire les mêmes livres que ses camarades de classe, les parents surent qu'ils avaient gagné leur pari.

Toutefois, l'immersion complète dans le cursus éducatif britannique implique de fait que l'enfant en suive les programmes, déconnectés à la fois du contenu et de la méthodologie proposés par le système français. La durée limitée de l'expatriation et le retour prévu en France à plus ou moins brève échéance inquiètent parfois les parents, soucieux que leurs enfants, tout en suivant à plein temps une scolarité anglaise, ne perdent pas le fil du cursus français.

 


La solution retenue par la famille fut d'inscrire leur fille au Cours Sainte-Anne, école par correspondance spécialisée dans le primaire et la sixième. Elle suivit donc les programmes de français et de mathématiques des classes de CM1 et de CM2, afin de préparer sa réintégration dans son établissement parisien. Après sa journée de classe, la fillette travaillait avec sa mère, profitant de la qualité du contenu et des méthodes d'apprentissage traditionnelles défendues par le Cours Sainte-Anne. Le suivi pédagogique était rendu possible par l'envoi régulier de devoirs à une correctrice, qui évaluait ainsi l'assimilation des notions et l'avancée des progrès. Les bulletins établis de même que les avis de passage dans la classe supérieure ont joué un rôle décisif dans la réinscription de la fillette dans son établissement parisien exigeant, rassuré par la réputation du Cours.

 

Ce type de scolarité complémentaire est modulable selon les disponibilités et les motivations des familles, qui peuvent choisir entre les différents programmes proposés par le Cours Sainte-Anne, tout aussi rigoureux les uns que les autres. Le plus souvent, elles optent en priorité pour un programme de français (programme court spécialement conçu pour les expatriés ou scolarité partielle), de peur que les enfants ne perdent progressivement la maîtrise de leur langue maternelle au fur et à mesure qu'ils acquièrent celle de l'anglais. Il arrive également qu'elles les inscrivent à un programme de mathématiques, afin qu'ils poursuivent leur apprentissage de la méthodologie française. De la sorte, à l'instar de la fillette de cette famille, les enfants maintiennent leur niveau en français et en mathématiques en particulier, ce qui leur permettra de réintégrer en douceur le système français.

Pour les autres, dont l'expatriation a vocation à durer, ces cours à la maison complèteront leur instruction reçue dans leur école anglaise.
Le Cours Sainte-Anne offre ainsi des solutions adaptées aux besoins particuliers des familles expatriées, qu'il s'agisse de programmes courts en mathématiques et français, construits sur une dizaine de modules, de scolarités partielles d'une vingtaine de modules par matière ou de scolarités complètes, idéales lorsqu'il n'y a pas d'établissement à proximité pour accueillir les enfants.


Tous ces programmes s'appuient sur les méthodes classiques, articulées autour de ces cinq piliers fondamentaux que sont la lecture, l'analyse, l'entraînement, la mémorisation et la restitution des savoirs.

 

La transmission de bases solides, fondement des études et de la culture générale, est au cœur de ce projet éducatif original, créé il y a vingt ans, et qui a fait ses preuves depuis longtemps. À ce jour, 1900 élèves suivent le programme des Cours Sainte-Anne en France et à travers le monde.

 

Cours Sainte-Anne

 

 

Pour aller plus loin :

Cours Sainte-Anne
76, rue Saint Lazare
75009 PARIS
+33 (0)1.42.74.18.97
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

Additional Information

En bref

  • L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

    L'école Les petites étoiles a reçu un "Outstanding" par l'Ofsted en janvier 2017

     
  • Avenue des Ecoles/Be-Konnect invité à la conférence de rentrée de Londres Accueil

    Le 3 octobre dernier, s'est tenue à Londres, sous l'égide de Londres Accueil, une conférence sur le thème de "Bien vivre à Londres"

     
  • Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Inscriptions aux Independent schools show London 2015

    Quand ? Les 14 et 15 novembre prochains.

    Où? Battersea Evolution, Battersea Park, London, SW11 4NJ

    C’est gratuit si vous vous enregistrez en ligne !

    « As the UK’s largest school open day, the Independent Schools Show annually welcomes 200 of the leading schools to Battersea Park. Join us at this informative and dynamic event to meet key admissions teams; speak with heads; enquire about entry requirements at all stages; explore scholarships and bursaries”.

     Source : http://www.schoolsshow.co.uk/

     

     
  • Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    Le secteur privé anglais reste le plus performant en 2015

    La grande majorité desmeilleures résultats du GCSE en 2015 au sein du secteur public provient des 164 écoles Grammar Schools ce qui est le cas depuis des décennies, et non comme voudraient le dire acteurs par les réformes entreprises par le gouvernement vers les académies. A noter également, que les écoles privées secondaires ont pour 50% d’entre elles obtenu  A *ou grades A au A-level soit près du double de la moyenne nationale.

    Source: “The triumph of the state sector has been exaggerated “, The independent, 31 août 2015

     

     
  • Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Les nouveautés de cette rentrée 2015 : EMC et Orientation

    Un enseignement moral et civique (EMC)

    Du CP à la terminale, tous les élèves bénéficieront d’un enseignement moral et civique (EMC) à partir de septembre.

    Cette nouvelle matière, voulue par l'ancien ministre de l'Education, Vincent Peillon, remplace les traditionnels cours d'éducation civique. Elle sera dispensée par les instituteurs en primaire, à raison d'une heure par semaine, et par les professeurs d'histoire, au collège et au lycée, une heure tous les quinze jours.

    Son contenu : expliciter des notions comme la justice, la dignité, l’égalité ou la solidarité, mais aussi aider les élèves à reconnaître et accepter le pluralisme des opinions. Une éducation aux médias et à l’information est également encouragée.

    Fait nouveau, cette matière devrait figurer parmi les épreuves du nouveau brevet des collèges, prévu pour l'année prochaine. Le programme sera désormais le même pour tous les élèves dans le secondaire, quels que soient leur filière ou leur bac, général, technologique ou professionnel.

    A ces cours s'ajouteront cette année les interventions en classe sur les thèmes « des valeurs républicaines » de bénévoles issus du monde associatif ou de la société civile, inscrits dans la « réserve citoyenne de l'Education nationale » créée à la suite des attentats de janvier 2015.

    L’orientation : un concept au service des élèves

    Dès la sixième, un « parcours Avenir », ou « parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel » sera généralisé dès cette rentrée. L’objectif est d’aider les jeunes à se familiariser avec les acteurs économiques et le monde du travail, afin de mieux bâtir leur projet d’orientation.

    Un parcours d’éducation artistique et culturelle doit voir le jour et permettre ici plus largement en France de favoriser l’accès à l’art pour tous les élèves et de cultiver leur sensibilité. Là encore cet aspect très présent dans les écoles anglaises gagnerait à être réellement encouragé dans les écoles françaises dès le plus jeune âge.